29 avril 2010 / 05:35 / il y a 7 ans

LEAD 2 Sanofi - Le T1 meilleur que prévu, objectifs maintenus

* Bénéfice net +9,7% au T1, opérationnel +6,5%, CA +3,9%

* Les ventes de vaccins H1N1 à 413 millions d'euros

* Reprise des ventes d'Eloxatine début 2011

(Actualisé avec conférence téléphonique, cours et commentaire d'analystes)

par Noëlle Mennella

PARIS, 29 avril (Reuters) - Sanofi-Aventis (SASY.PA) a maintenu jeudi ses prévisions pour 2010 après la publication de résultats du premier trimestre meilleurs qu'attendu et soutenus par les vaccins, notamment ceux contre la grippe H1N1.

Le numéro 4 mondial de la pharmacie pense toujours pouvoir réaliser pour l'exercice 2010 une croissance de son bénéfice net par action des activités située entre 2% et 5%, à taux de change constants, "sauf événement adverse majeur imprévu".

"Au premier trimestre, le chiffre d'affaires de nos plates-formes de croissance a connu une progression à deux chiffres, soutenue par les récentes acquisitions ciblées ainsi que les ventes de vaccins A/H1N1", a commenté Chris Viehbacher, le directeur général de Sanofi.

Novartis NOVN.VX et GlaxoSmithKline (GSK.L) ont aussi fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce aux ventes de vaccins. (voir [ID:nLDE63J0KX] et [ID:nLDE63R1FG])

En Bourse, l'action Sanofi perdait 0,4% à 51,67 euros à 11h20, traduisant, selon un analyste, l'absence de surprises dans les informations publiées et peut-être la déception de ceux qui pariaient sur un relèvement des objectifs annuels.

Chez Natixis, Philippe Lanone dit apprécier "la maîtrise des coûts réalisée par le groupe et surtout l'entrée en phase II de SAR161271, la nouvelle insuline à action ultra-longue qui vient renforcer la pérennié de la franchise diabète de Sanofi".

Lors d'une conférence de presse téléphonique, Chris Viehbacher a indiqué que Sanofi comptait poursuivre sa politique d'acquisitions de tailles petite et moyenne à un rythme similaire à celui de 2009.

Il a précisé que les opportunités pour des grands laboratoires de conclure des accords avec des sociétés de biotechnologie étaient toujours aussi favorables.

Sanofi a publié un résultat net des activités en croissance de 9,7% à 2.427 millions d'euros (le consensus établi par la rédaction de Reuters était de 2.287 millions), soit un bénéfice net par action des activités en augmentation de 9,4% à 1,86 euro (1,77 euro escompté).

Son résultat opérationnel des activités a crû de 6,5% à 3.302 millions d'euros (3.185 millions attendus) et son chiffre d'affaires de 3,9% (+5,8% à taux de change constants) à 7.385 millions (7.427 millions attendus).

ARRET DE DEUX PROJETS

Le chiffre d'affaires des vaccins a crû de 56%, à 944 millions d'euros (1.028 millions attendus), dont 413 millions pour les vaccins contre la grippe H1N1.

Le chiffre d'affaires de l'activité pharmaceutique s'établit à 6.441 millions d'euros, en hausse de 0,9%.

Les ventes de l'anticoagulant Lovenox ont augmenté de 4,7% à données comparables à 769 millions (779 millions attendus), tandis que celles de l'antidiabétique Lantus se sont accrues de 10,4% à 790 millions (815 millions attendus).

L'antithrombotique Plavix a vu ses ventes chuter de 21,3% sur le trimestre, à 535 millions (549 millions attendus).

L'anticancéreux Taxotère inscrit une croissance de 1,9% à 531 millions d'euros (552 millions prévus), mais la concurrence de génériques à pesé sur l'Eloxatine, autre anticancéreux de Sanofi dont les ventes ont baissé de 80,8% à 66 millions (74 millions prévus).

Le groupe estime que les ventes d'Eloxatine reprendront à partir du début de 2011 du fait des accords transactionnels conclus avec des fabricants de génériques. [ID:nLDE63502Z]

S'agissant du BSI-201, un traitement du cancer du sein triple négatif métastatique, Sanofi a annoncé le dépôt d'un dossier d'enregistrement au premier trimestre 2011 dans cette indication, qui a bénéficié du statut "fast track" de la FDA américaine.

Le groupe a par ailleurs signalé l'abandon de deux projets de phase II, un dans la sclérose en plaques et l'autre dans le traitement de la dépression majeure.

Par zones géographiques, ses ventes ressortent en hausse de 3,1% à changes constants en Europe, à 3.052 millions. Elles ont diminué de 8,8% aux Etats-Unis à 1.947 millions, et progressé de 28% dans les autres pays, à 2.386 millions, avec une augmentation de 5,5% à 509 millions au Japon.

Au premier trimestre, Sanofi a dégagé un cash flow opérationnel de 2.147 millions d'euros qui lui a permis de financer ses investissements (308 millions d'euros) ainsi que les acquisitions réalisées durant la période (1.742 millions d'euros, principalement Chattem).

Sa dette nette s'élevait à la fin mars à 4.481 millions d'euros, contre 4 135 millions d'euros au 31 décembre 2009.

Avec la contribution de Caroline Jacobs, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below