April 28, 2010 / 12:31 PM / 7 years ago

BBVA - Créances douteuses stabilisées, le T1 bat le consensus

4 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice net quasi-stable à E1,24 md

* Créances douteuses stabilisées à 4,3%

* L'action baisse en raison des craintes sur les dettes souveraines

MADRID, 28 avril (Reuters) - BBVA (BBVA.MC), la deuxième banque espagnole, a publié mercredi des résultats trimestriels marqués par une stabilisation de ses créances douteuses et un bénéfice net supérieur aux attentes.

L'action du groupe reculait néanmoins en Bourse, affichant un repli supérieur à celui du secteur, en raison des inquiétudes sur les dettes souveraines grecques, portugaises et espagnoles.

BBVA affiche à fin mars un ratio de créances douteuses de 4,3%, stable par rapport à la fin décembre, qui traduit un ralentissement du rythme des nouvelles créances douteuses et une augmentation des recouvrements.

"L'amélioration a été particulièrement sensible sur les marchés sur lesquels nous avions le plus souffert pendant la crise financière, à savoir l'Espagne, les Etats-Unis et le Mexique", précise la banque.

La forte détérioration de la qualité du crédit de BBVA au cours du dernier trimestre de l'an dernier, due notamment à l'impact de la crise immobilière espagnole, l'avait conduite à augmenter ses provisions, amputant son bénéfice net de 90%.

"La stabilisation des créances douteuses de BBVA est très positive, notamment après le choc qu'avaient infligé au marché les résultats du quatrième trimestre", a commenté un analyste d'un courtier espagnol.

Les provisions ont atteint 170 millions d'euros au premier trimestre, contre 104 millions sur les trois premiers mois de l'an dernier.

La banque explique que ses résultats ont profité de la diversification de ses implantations géographiques et de ses activités, ainsi que de la réduction des coûts.

Son bénéfice net trimestriel a augmenté de 0,2% à 1,24 milliard d'euros, alors que les analystes financiers anticipaient en moyenne 1,14 milliard.

Les revenus nets d'intérêt ont atteint 3,39 milliards, contre 3,27 milliards l'an dernier, dépassant eux aussi le consensus, qui les donnait à 3,37 milliards.

Vers 12h10 GMT, l'action BBVA cédait 1,73% à 9,915 euros à la Bourse de Madrid, alors que l'indice Stoxx du secteur bancaire européen abandonnait 0,33%.

L'Amérique latine reste le principal moteur de la croissance des bénéfices de BBVA, avec un bond de 26,1% du bénéfice net sur janvier-mars, à 233 millions d'euros.

La contribution des activités mexicaines a toutefois été limité par la lenteur de la reprise économique du pays.

Le ratio de solvabilité de BBVA s'est amélioré de 22 points de base au premier trimestre, à 8,1%.

Judy McInnes, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below