28 avril 2010 / 06:11 / dans 7 ans

LEAD 2 Rhodia relève ses objectifs, resserre sa direction

* Vise un Ebitda récurrent en hausse de 50% en 2010

* Espère effectuer une à trois acquisitions ciblées

* Comité de direction réduit de six à quatre membres

* Ebitda récurrent à E221 mlns au T1, résultat net E69 mlns

* L‘action chute sur des prises de bénéfices

(Actualisé avec précisions, commentaire d‘analyste §4, cours §3)

par Matthias Blamont et Caroline Jacobs

PARIS, 28 avril (Reuters) - Rhodia RHA.PA a relevé mercredi ses objectifs 2010 après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et veut poursuivre ses projets de développement pour continuer à bénéficier de la reprise observée dans plusieurs pays.

Le groupe de chimie table désormais sur une hausse de 50% de son résultat avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Ebitda) récurrent cette année. Lors de la présentation de ses résultats annuels le 24 février, il avait déclaré viser une augmentation de 35%. (voir [ID:nLDE61M0W8])

Vers 11h35, l‘action Rhodia chutait néanmoins de 7,65% à 16,535 euros à la Bourse de Paris, dans un marché très perturbé au lendemain de la dégradation des notes souveraines de la Grèce et du Portugal. [ID:nLDE63Q14L] et [.EUFR]

Selon un analyste basé à Paris, le titre subit en outre des prises de bénéfices et les craintes d‘une remontée brutale des prix des matières premières.

Le groupe néerlandais de chimie DSM (DSMN.AS) a aussi fait état mercredi de solides résultats au premier trimestre grâce à la reprise du secteur et a dit prévoir que 2010 serait une “bonne année”. [ID:nLDE63R07P]

Fort d‘une dette réduite, Rhodia espère effectuer entre une et trois acquisitions ciblées d‘ici à la fin de l‘exercice pour renforcer ses parts de marché.

“Nous regardons aujourd‘hui trois ou quatre dossiers significatifs, cela ne veut pas dire que nous les réaliserons tous mais mon espoir, dans l‘année, c‘est d’être capable de faire une, deux, trois opérations qui feraient sens”, a déclaré le PDG Jean-Pierre Clamadieu au cours d‘une conférence téléphonique, sans donner de précisions.

Le dirigeant a ajouté que le comité de direction générale passerait de six à quatre membres. A partir du 1er juillet, celui-ci sera composé, autour de Jean-Pierre Clamadieu, de Pacal Bouchiat, directeur financier, de Pascal Juery, directeur général de la division Novecare, et de Gilles Auffret, directeur général des opérations et de la division Polyamide.

Rhodia a bénéficié sur les trois premiers mois de 2010 d‘une hausse de ses ventes en volume (+25%) et d‘un effet prix favorable à la faveur de la reprise de la demande mondiale pour ses solutions chimiques.

A ce jour, Rhodia réalise entre 45% et 50% de son chiffre d‘affaires dans les pays émergents. L‘entreprise se prépare notamment à l‘ouverture, prévue pour cet été, d‘une nouvelle unité de production de silices en Chine. “Nous sommes revenus à des volumes qui sont ceux que nous connaissions avant la crise (...) et nous avons démontré notre capacité à défendre nos marges avec un excellent pricing power qui nous permet de continuer à améliorer nos marges dans un contexte de hausse des matières premières”, s‘est félicité Jean-Pierre Clamadieu.

Selon lui, la dynamique du premier trimestre devrait se poursuivre au deuxième.

LA DYNAMIQUE DES PAYS ÉMERGENTS

“La reprise économique mondiale devrait se poursuivre, avec une dynamique forte et durable dans les pays émergents. La croissance en Europe reste toutefois encore incertaine au second semestre”, souligne la société dans un communiqué.

“Par ailleurs, les coûts de matières premières et d’énergie devraient continuer à croître. Dans ce contexte, Rhodia continuera à privilégier discipline opérationnelle et génération de cash”, ajoute Rhodia qui prévoit une réduction de ses frais fixes de 130 millions d‘euros en 2010 par rapport à 2008.

Durant la période janvier-mars, l‘Ebitda récurrent de Rhodia a atteint 221 millions d‘euros, à comparer à deux millions d‘euros au premier trimestre 2009, période marquée par un net ralentissement de l‘activité.

Le résultat net a totalisé 69 millions d‘euros, contre une perte nette de 134 millions, tandis que le chiffre d‘affaires marque une accélération de 28% à 1,17 milliard.

Les analystes du consensus Vara Research, réalisé pour Rhodia auprès de 11 intermédiaires, anticipaient en moyenne un Ebitda récurrent de 191,2 millions d‘euros, un résultat net de 41,5 millions et un chiffre d‘affaires de 1,1 milliard.

La dette nette a reculé de 80 millions d‘euros sur le trimestre et s’établissait au 31 mars à 949 millions d‘euros.

Voir aussi:

* Le communiqué des résultats sur: here

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below