23 avril 2010 / 04:59 / dans 7 ans

LEAD 3 Essilor soutenu au T1 par les émergents maintient le cap

* Forte hausse des volumes en Amérique du Nord

* Situation difficile aux Pays-Bas et en Espagne

* Dette nette de 360 millions d‘euros à fin mars

* Prévisions de CA et de marge confirmées

(actualisé avec conférence téléphonique et cours de Bourse)

PARIS, 23 avril (Reuters) - Aidé par les pays émergents, Essilor International (ESSI.PA) a accru ses ventes au premier trimestre et a confirmé ses prévisions de chiffre d‘affaires et de marge pour la totalité de l‘exercice 2010.

Sur les trois premiers mois de l‘année, les ventes du n°1 mondial de l‘optique ophtalmique ont réalisé une croissance organique de 2,5% à 905,8 millions d‘euros.

“C‘est un peu plus que le consensus qui se situait à 2,2%. Idem pour le montant du chiffre d‘affaires car le consensus se situait dans une fourchette de 860 à 900 millions d‘euros”, commente un analyste sous couvert d‘anonymat.

Lors d‘une conférence téléphonique, Hubert Sagnières, directeur général d‘Essilor, s‘est dit “confiant” dans la capacité du groupe à réaliser en 2010 son objectif de croissance organique de 5 à 7% et de maintenir une marge opérationnelle au niveau des 18,2% atteints l‘an dernier.

“L‘ombre de la crise est toujours là surtout dans les économies matures contrairement aux pays émergents qui tirent la croissance du groupe trimestre après trimestre”, a-t-il déclaré.

Dans ce contexte, a-t-il poursuivi, “on est plus que confiant sur le reste de l‘année mais on reste vigilant”.

POURSUITE DES RACHATS DE TITRES

Les ventes réalisées au premier trimestre en Europe ont crû de 4,6% à 345,3 millions mais la situation reste difficile dans certains pays scandinaves, aux Pays-Bas et en Espagne.

En Amérique du Nord (375,6 millions d‘euros de ventes en hausse de 0,9%), le trimestre a été marqué une forte progression des volumes, notamment aux États-Unis.

En Asie (103,1 millions d‘euros de ventes en hausse de 20,4%), la croissance est “très dynamique” dans les pays émergents, particulièrement en Inde, dans les pays de l‘Asean et en Chine, souligne Essilor.

Enfin, en Amérique latine (39,9 millions, +43,6%), le Brésil poursuit sa croissance sur le haut et le milieu de gamme.

Essilor a poursuivi sa stratégie d‘acquisitions au premier trimestre avec sept nouvelles opérations. Hubert Sagnières a précisé que ces opérations apporteraient au groupe environ 6% de croissance additionnelle.

Depuis janvier, le groupe a acquis 1,76 million de titres sur le marché pour un montant proche de 79 millions d‘euros.

Ces opérations, qui devraient se poursuivre, visent à compenser la dilution résultant d‘une part de la conversion des Oceanes et d‘autre part des émissions de titres dans le cadre des plans de paiements en actions au profit des salariés.

La dette nette du groupe s’élève à 360 millions d‘euros à fin mars, correspondant à un ratio dette sur fonds propres d‘environ 12%.

En Bourse l‘action Essilor s‘adjugeait 0,57% à 46,8 euros à 11h15. Elle a progressé de 11,4% depuis le début de l‘année après avoir gagné 24,4% l‘an dernier.

Noëlle Mennella, édité par Benjamin Mallet et Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below