April 22, 2010 / 6:15 AM / 7 years ago

LEAD 2 Rémy Cointreau bat le consensus et confirme ses objectifs

3 MINUTES DE LECTURE

* Croissance organique de 12% du CA 2009-2010

* Respect du covenant bancaire

* Réinvestissement publicitaire significatif

* Le titre monte

par Noëlle Mennella

(Actualisé avec précisions, analyste, cours de Bourse)

PARIS, 22 avril (Reuters) - Rémy Cointreau (RCOP.PA) a publié jeudi un chiffre d'affaires supérieur aux attentes pour l'exercice 2009-2010 clos le 31 mars grâce à la progression record de son activité au quatrième trimestre en particulier en Asie.

Dans ce contexte, le n°2 français des spiritueux a confirmé prévoir une croissance organique de son résultat opérationnel courant 2009-2010.

Le titre a réagi par une hausse de 4,74% à l'ouverture de la Bourse. A 10h20, il inscrivait un cours de 45,3 euros (+4,68%) surperformant le CAC 40 (+0,64%) et l'indice sectoriel européen .SX3P (+1,68%).

Les ventes annuelles ont augmenté de 13,1% à données publiées et de 12% en organique à 807,8 millions - à comparer au consensus de 739,4 millions de Thomson Reuters I/B/E/S - dont 405,7 millions (+30,1% et +28,1%) dans le cognac.

Le Bond Du Cognac

Cité dans un communiqué, Jean-Marie Laborde, le directeur général de Rémy Cointreau estime que "dans un environnement économique très perturbé, cette performance confirme la pertinence stratégique du groupe et la validité de sa restructuration commerciale".

Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires consolidé a enregistré une progression record grâce notamment aux performances de la Chine et du Sud-Est asiatique. Le groupe mentionnne une "bonne résistance" des Etats-Unis et un "redressement notable" en Europe.

Pour cette dernière partie de l'exercice, les ventes du cognac ont bondi de 197,3% à 121 millions, celles des liqueurs de 44,1% à 53,5 millions et celles des champagnes de 64,7% à 19,6 millions tandis que les ventes des marques distribuées par le groupe pour le compte de ses partenaires se sont accrues de 25,9% à 98,9 millions.

Chez CM-CIC, l'analyste Francis Prêtre affirme que "le bond de 100% du chiffre d'affaires du T4, largement supérieur aux attentes, change la donne".

Rémy Cointreau assure que l'évolution "satisfaisante" de son endettement à fin mars lui permettra, comme prévu, le respect du covenant bancaire (ratio dette/ebitda) de son crédit syndiqué.

Il ajoute qu'il poursuivra sa politique de réinvestissement publicitaire "significatif" sur les marchés clés.

édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below