Le nuage tombe très mal pour les voyagistes

lundi 19 avril 2010 14h46
 

* Le volcan perturbe les ventes en cette période de vacances scolaires

* Les inscriptions pour l'été elles aussi affectées - SNAV

PARIS, 19 avril (Reuters) - L'éruption du volcan islandais, qui paralyse le transport aérien européen depuis jeudi, pénalise le secteur des agences de voyage et des tours opérateurs dans une période stratégique de vacances scolaires, a déclaré lundi le Syndicat National des Agences de Voyages (SNAV).

Jean-Marc Rozé, le secrétaire général du SNAV, a souligné à Reuters que la plupart des grands tour opérateurs, qui comptent parfois 10.000 passagers bloqués à destination, ont engagé des frais pour venir en aide à leurs clients.

"Les sommes portent sur plusieurs dizaines de milliers voire plusieurs centaines de milliers d'euros, surtout si on ajoute à cela le manque à gagner dû à l'arrêt des ventes et les frais supplémentaires de logistique pour faire partir des avions à vide pour rechercher des clients sur les vols charters", a-t-il précisé dans une interview téléphonique.

"Un grand groupe touristique français m'annonçait une perte supérieure à un million d'euros par jour", a-t-il poursuivi sans plus de précision.

Le secrétaire général a insisté sur le manque à gagner d'un secteur d'autant plus pénalisé que 20 à 30% de son activité sont réalisés sur des achats de dernière minute.

"On pouvait imaginer que beaucoup de ventes auraient eu lieu la semaine prochaine puisqu'on est en période de vacances scolaires. Or non seulement il n'y a aucune vente pour la semaine prochaine mais il n'y a pratiquement personne pour s'inscrire pour les vacances d'été", a encore déploré Jean-Marc Rozé.   Suite...