Egypte - Une filiale de Mitsubishi lui réclame $900 millions

lundi 19 avril 2010 09h18
 

TOKYO, 19 avril (Reuters) - Une filiale égyptienne de distribution de Mitsubishi (7211.T: Cotation) lui réclame 900 millions de dollars, l'accusant d'avoir rompu un contrat de manière "injuste", a annoncé lundi le constructeur japonais.

Le groupe égyptien, Masria Co, exige que cette somme lui soit payée à moins que le contrat qui les lie soit prolongé.

Mitsubishi dit qu'il se défendra contre cette demande et précise que la revendication de Masria représente 56% de ses actifs nets.

(Nobuhiro Kubo, Nicolas Delame pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)