Wall Street/Les sociétés devront particulièrement briller

dimanche 18 avril 2010 15h40
 

par Leah Schnurr

NEW YORK, 18 avril (Reuters) - Les résultats de sociétés, dont la saison bat maintenant son plein, devront être excellents, en particulier pour amortir à Wall Street les retombées de l'onde de choc créée par Goldman Sachs (GS.N: Cotation).

La banque américaine a été accusée de fraude vendredi par la Securities and Exchange Commission (SEC), l'autorité des marchés financiers américains, qui lui reproche d'avoir trompé les investisseurs au sujet de la commercialisation d'un produit financier complexe lié à des crédits immobiliers subprime. (Voir [ID:nLDE63F1S6])

Les investisseurs se demandent si la plainte de la SEC est un prélude à des procédures contre d'autres banques. Elle survient en outre en un moment où un projet de réforme de la régulation financière fait l'objet d'âpres négociations au Congrès.

"On dirait bien qu'on entre dans une période où une épée de Damoclès réglementaire est placée au-dessus de Goldman Sachs, voire de l'ensemble du secteur de la banque d'investissement", dit Hank Smith (Haverford Trust).

Les investisseurs craignent qu'une réglementation plus stricte ne rogne les profits des banques sans apporter la protection adéquate.

Dans le même temps Wall Street devra absorber cette semaine les résultats de 11 sociétés composant le Dow Jones et de 123 entreprises de l'indice S&P-500. International Business Machines (IBM.N: Cotation), Microsoft (MSFT.O: Cotation), Citigroup (C.N: Cotation), Goldman Sachs et Morgan Stanley (MS.N: Cotation) entre autres sont sur les rangs.

Des analystes pensent que la Bourse est sans doute "valorisée à la perfection" et donc que les résultats des sociétés devront être réellement bons pour qu'elles soient gratifiées.

L'exemple de Google (GOOG.O: Cotation) est significatif. Le géant d'internet a eu le malheur de livrer des résultats qui étaient inférieurs aux anticipations les plus hautes de Wall Street. L'action a chuté de 7,6% vendredi.   Suite...