14 avril 2010 / 16:22 / il y a 7 ans

RPT LEAD 2 Casino-T1 tiré par la proximité, Leader Price baisse

(Répétition avec correction typographique dans le titre)

* Consensus battu

* Leader Price en baisse de 10,8% en comparables

* Confiance dans le renforcement des parts de marché en France

(actualisé avec conférence téléphonique et analystes)

Par Noëlle Mennella

PARIS, 14 avril (Reuters) - Casino (CASP.PA) a annoncé mercredi une accélération de sa croissance organique au premier trimestre 2010, grâce aux bonnes performances de ses formats de proximité et une progression à deux chiffres à l'international sous la conduite du Brésil.

En revanche, les ventes de Leader Price ont fortement baissé sur le trimestre même si l'activité s'est améliorée en mars sous l'effet des premiers effets des baisses de prix proposées par l'enseigne. Dans les hypermarchés, les ventes sont également en repli sur les trois premiers mois de l'année.

Le groupe stéphanois se dit "confiant" dans sa capacité à renforcer ses parts de marché en France grâce à l'amélioration de la compétitivité en matière de prix et l'accélération de l'expansion de ses formats de proximité et de discount.

Il entend poursuivre son plan de cessions d'actifs d'un milliard d'euros et réalisé son objectif d'un ratio DFN/EBITDA inférieur à 2,2 à fin 2010. (voir [ID:nL4358691L]).

Le cinquième distributeur français n'a pas donné d'autres prévisions pour l'exercice en cours. Son directeur financier Antoine Giscard d'Estaing, a simplement indiqué lors d'une conférence avec des analystes financiers, que les marges devraient rester stables en 2010 par rapport à leurs niveaux de 2009. Il a ajouté que les hypermarchés et Leader Price monteront en puissance au deuxième semestre 2010.

LES HYPERS EN BAISSE

Le directeur financier s'est refusé à tout commentaire concernant l'information selon laquelle les actionnaires majoritaires du distributeur brésilien Casas Bahia souhaitent que les termes de sa récente acquisition par Companhia Brasileira de Distribuiçao (CBD) soient révisés.

CBD, premier distributeur brésilien, est détenu conjointement par la famille brésilienne Diniz et par Casino.

Sur les trois premiers mois de 2010, les ventes à taux de change et périmètre constants, ont augmenté de 3,5% (+0,1% au T4 2009) à 6.608,9 millions (+5,6% en publié) alors que les attentes se situaient à 6.554,2 millions, selon le consensus établi par la rédaction de Reuters.

Les taux de changes ont eu un effet favorable de 3,4% tandis que la hausse du prix de l'essence a eu un impact positif de 0,9% au regard d'un effet calendaire à -0,3%.

En France, le chiffre d'affaires trimestriel a progressé de 0,4% en rythme organique et à données publiées (-2,3% au T4) à 4.225,2 millions d'euros alors que les analystes les prévoyaient à 4.200,6 millions.

Dans les formats dits de proximité (supermarchés, Monoprix, supérettes), le groupe affiche des ventes de 1.618,9 millions d'euros (+2,5% en publiées et +1,3% en organique hors essence).

En revanche, dans ses enseignes à bas prix Franprix-Leader Price, Casino a engrangé des ventes totales de 976,9 millions (998 millions attendus) en repli de 3,5%. A magasins comparables le chiffre d'affaires de Leader Price a même reculé de 10,8%.

Il a aussi baissé dans les hypermarchés à 1.247 millions d'euros (consensus de 1.230 millions) soit un repli de 3,9% hors essence. Dans ce format le panier moyen est stable à +0,2% et le trafic en recul de 4,9%. Les ventes alimentaires y ont baissé de 4% et celles en non alimentaires de 6,4%.

CROISSANCE A DEUX CHIFFRES AU BRESIL

Dans les autres activités du groupe (Cdiscount, Mercialys, Cafetera, Banque Casino) les ventes ont elles augmenté de 6,4%.

De leur côté, les ventes réalisées à l'international affichent une croissance organique de 10,6% (+4,8% au T4) à 2.383,7 millions d'euros.

L'effet favorable de l'intégration de Ponto Frio au sein de Grupo Pao de Açucar a été compensé par la déconsolidation du Venezuela au 1er janvier 2010, résultant en un effet périmètre négatif de -4,5 %. Les changes ont été favorables de +10,3% du fait principalement de la forte appréciation du réal brésilien et du peso colombien par rapport à l'euro.

En Amérique du Sud, la progression des ventes à magasins comparables s'est établie à +10,5% (contre +4,4% en 2009), sous l'effet de la poursuite d'une croissance à deux chiffres au Brésil et de l'amélioration de l'activité à la fois en Colombie et en Argentine.

L'Asie a réalisé une croissance de 7,3%.

Cédric Lecasble (Kepler Equities) observent que "les ventes de la proximité sont meilleures qu'attendu mais Leader Price et Geant sont en ligne. Globalement l'activité au Brésil est au dessus des attentes".

Chez Natixis,Pierre-Edouard Boudot commente : "C'est mieux au global et sur l'ensemble des formats pays à l'exception de Leader Price".

L'action Casino a clôturé mercredi à 64,9 euros (-0,44%). Le titre s'est adjugé 4,27% depuis le début de l'année après les 15,16% gagnés en 2009.

édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below