Chine/Auto - Baisse des résultats de Geely au second semestre

lundi 12 avril 2010 10h01
 

SHANGHAI, 12 avril (Reuters) - Geely Automobile Holdings (0175.HK: Cotation), premier constructeur automobile chinois détenu par des capitaux privés, a fait état lundi d'une baisse inattendue de son bénéfice net au second semestre 2009 tout en disant anticiper pour cette année une hausse de 22% de ses ventes.

Le titre Geely, dont la maison mère a racheté Volvo auprès de Ford (F.N: Cotation) fin mars (Plus de détails, voir [ID:nLDE62R09M]), reculait vers 8h00 GMT de 4,8% à 3,970 dollars de Hong Kong à la suite de ces résultats.

Le constructeur a annoncé un bénéfice net de 578 millions de yuans (63 millions d'euros) sur les six derniers mois de 2009 contre 636 millions il y a un an, selon des calculs faits par Reuters à partir d'un communiqué de l'entreprise.

Les analystes avaient anticipé en moyenne un bénéfice de 804 millions de yuans pour le second semestre, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Malgré le recul du bénéfice au second semestre, attribué à une hausse des coûts, le chiffre d'affaires pour l'ensemble de 2009 de Geely Automobile a plus que triplé pour atteindre 14 milliards de yuans.

La Chine est resté l'un des rares marchés automobiles en croissance en 2009, parmi les pires années de l'histoire du secteur automobile, à la faveur essentiellement des mesures de relance mises en place par Pékin.

Geely a vendu l'an dernier 326.710 véhicules - des berlines pour la plupart, ce qui représente une hausse de 60% par rapport à 2008. La part du marché du groupe en Chine est ainsi supérieure à 4%.

"Malgré les bonnes performances commerciales du groupe sur les premiers mois de 2010, le conseil d'administration a décidé d'opter pour des prévisions plus prudentes et de fixer à 400.000 l'objectif en volumes pour 2010, soit une hausse de 22% par rapport à 2009", précise Geely dans un communiqué.

(Fang Yan et Jacqueline Wong, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Cyril Altmeyer)