April 12, 2010 / 6:03 AM / 7 years ago

LEAD 2 UBS attend pour son T1 un bénéfice d'au moins CHF 2,5 mds

4 MINUTES DE LECTURE

* Les sorties nettes ont ralenti au T1 * Bénéfice net avant impôts d'au moins CHF 2,5 mds * Les chiffres seront publiés le 4 mai.

(complété avec le cours de bourse et les analystes)

ZURICH, 12 avril (Reuters) - UBS UBSN.VX(UBS.N) a surpris les marchés lundi en publiant les premières tendances pour son premier trimestre 2010 dont les résultats devraient être marqués par le meilleur bénéfice imposable depuis le début de la crise.

Vers 08h15 GMT, l'action UBS enregistre ainsi, en dehors des banques grecques, la meilleure performance du secteur bancaire européen, gagnant 3,39% à 18,28 francs suisses pendant que l'indice sectoriel .SX7P avançait de 1,13%.

La banque suisse a dit tabler pour son premier trimestre 2010 sur un bénéfice net avant impôts d'au moins 2,5 milliards de francs (1,7 milliard d'euros), précise-t-elle dans un bref communiqué.

L'établissement avait renoué avec les bénéfices au quatrième trimestre 2009, avec un résultat net de 1,2 milliard de francs suisses mais la période sous revue avait bénéficié de nombreux éléments exceptionnels.

Les sorties nettes d'argent frais dans toutes les activités ont en outre été "nettement plus faibles que celles du quatrième trimestre 2009", précise la banque.

UBS, qui dévoilera ses chiffres trimestriels le 4 mai comme prévu, prévoit des sorties nettes de huit milliards de francs pour Wealth Management & Swiss Bank, contre 33,2 milliards lors du trimestre précédent.

Les sorties sont attendues à sept milliards pour Wealth Management Americas après 12 milliards et à trois milliards pour sa gestion d'actifs contre 11 milliards.

Au final, les sorties pourraient n'être que le tiers des 56 milliards de francs qu'UBS avait vu s'écouler de ses coffres lors de son dernier trimestre.

A la fin mars, UBS avait déjà indiqué que sa division FICC allait enregistrer un produit proche de 2,3 milliards de dollars, ce qui avait déclenché un rebond du cours.

Cette publication intervient deux jours avant l'assemblée générale ordinaire de la banque qui s'annonce tendue en raison de l'opposition de certains actionnaires à la décharge demandée pour les anciens administrateurs et directeurs et au plan de rémunérations proposé.

"UBS a besoin de toutes les bonnes nouvelles possibles à l'approche de cette AG", note Mathias Bueeler, analyste chez Kepler Capital Markets, tout en rappelant que les marchés avaient revu leurs attentes à la hausse après l'annonce sur FICC.

Pour les analystes de la banque Wegelin se pose la question de savoir "si le verre est à moitié vide ou à moitié plein. En outre, ce redressement est-il durable et quand s'arrêteront les retraits des clients ?", s'interrogent-ils.

"La situation s'améliore et un bénéfice avant impôts d'au moins 2,5 milliards est réjouissant, mais la banque perd toujours des fonds", dit pour sa part un courtier basé à Zurich.

Pascal Schmuck

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below