11 avril 2010 / 16:12 / il y a 7 ans

A Wall Street, les résultats commencent après une forte hausse

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK, 11 avril (Reuters) - Les investisseurs américains s'apprêtent à décortiquer au cours des prochains jours les premiers résultats trimestriels de grandes sociétés cotées pour tenter de déterminer si Wall Street peut y trouver des raisons supplémentaires de monter.

Les trois principaux indices actions américains viennent de connaître six semaines consécutives de hausse, une série sans précédent depuis les plus bas de 12 ans et demi touchés en mars 2009, et le Dow Jones .DJI a brièvement franchi vendredi en séance la barre symbolique des 11.000 points.

Une telle hausse pourrait rendre plus difficile une réaction positive aux trimestriels, même si le marché anticipe une croissance de 36,8% des bénéfices des entreprises du Standard & Poor's 500 .SPX au premier trimestre par rapport à l'an dernier.

Comme à l'habitude, c'est le producteur d'aluminium Alcoa (AA.N) qui donnera le coup d'envoi de la saison des publications, lundi après la clôture des marchés. La semaine à venir sera également animée par les trimestriels d'Intel (INTC.O), Google (GOOG.O), General Electric (GE.N) et JPMorgan Chase & Co (JPM.N) entre autres.

"La réaction à certains de ces résultats sera très importante. S'il n'y a pas de repli et si on monte, je pense que cela attirera une nouvelle vague d'acheteurs sur le marché", a déclaré Nick Kalivas, vice-président de MF Global.

RESISTANCES

Si les résultats semblent devoir dominer l'actualité des prochains jours, la semaine sera également marquée par plusieurs indicateurs économiques importants, comme l'indice des prix à la consommation, les ventes au détail de mars, la production industrielle, les mises en chantier et la première estimation de l'indice de confiance Reuters-Michigan.

Les marchés suivront aussi l'audition de Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale, par la commission économique conjointe du Congrès mercredi à 14h00 GMT, tout en surveillant l'évolution du dossier de la dette grecque.

Sur la semaine écoulée, le Dow Jones a gagné 0,6%, le S&P 500 1,4% et le Nasdaq 2,1% .IXIC.

"Le marché actions a connu une hausse très importante depuis les points bas (de février-ndlr)", rappelle Michael Sheldon, stratège de RDM Financial. "Je ne serais pas surpris d'assister à un repli à court terme dans le contexte de la hausse du marché actions."

Le S&P 500 a progressé de 75% depuis le 9 mars 2009, grâce notamment à des résultats de sociétés supérieurs aux attentes. Mais la dernière saison de trimestriels s'est soldée par une baisse d'environ 3%, les investisseurs ayant choisi de prendre des bénéfices malgré des résultats solides.

Le cap des 11.000 points pour le Dow Jones et celui des 1.200 pour le S&P 500, juste en dessous desquels ils ont fini vendredi, constituent des seuils de résistance technique, note Chris Bura, analyste technique de Standard & Poor's.

Voir aussi:

* L'agenda des indicateurs américains [nPEFADIA04]

* AVANT-PAPIER Résultats - Un T1 solide déjà dans les cours [ID:nLDE63824A]

Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below