Les grandes banques US ont masqué leur endettement - WSJ

vendredi 9 avril 2010 09h02
 

9 avril (Reuters) - Les grandes banques américaines ont abaissé leur niveau d'endettement juste avant de publier leurs comptes durant les cinq derniers trimestres, donnant ainsi l'apparence d'avoir des bilans moins tendus, écrit le Wall Street Journal vendredi.

Le quotidien financier, qui cite des données de la Réserve fédérale de New York, explique que 18 banques, dont Goldman Sachs Group (GS.N: Cotation), Morgan Stanley (MS.N: Cotation), JP Morgan Chase (JPM.N: Cotation), Bank of America (BAC.N: Cotation) et Citigroup (C.N: Cotation), ont imputé des montants de dette sous-évalués de 42% en moyenne à la fin de chaque période.

Cet endettement avait été engagé pour financer des transactions boursières et les banques réévaluaient leur endettement vers le milieu des trimestres suivants.

La crise financière a rendu les banques très fébriles lorsqu'il s'agissait de donner l'état de leur endettement et de leur risque car elles craignaient les répercussions sur l'action et le rating constate le WSJ.

La Fed de New York n'était pas joignable dans l'immédiat pour un commentaire.

(Sakhti Prasad, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Matthias Blamont)