Vivalis - Les charges liées à la R&D ont pesé sur 2009

mardi 6 avril 2010 18h57
 

PARIS, 6 avril (Reuters) - La société de biopharmacie Vivalis (VLS.PA: Cotation) a publié mardi un exercice 2009 déficitaire à cause de la progression de 19% des charges d'exploitation liée à la hausse des dépenses de recherche-développement.

Elle a ainsi accusé l'an dernier une perte nette de 3,3 millions d'euros, après un bénéfice de 478 millions en 2008, et a creusé sa perte d'exploitation à 4,9 millions contre 1,5 million. Ses produits d'exploitation ont diminué de 16% l'an dernier à 7,5 millions d'euros.

Au 31 décembre 2009, la trésorerie de Vivalis ressortait à 23,6 millions d'euros en croissance de 4%. A fin 2010, celle-ci devrait être supérieure à 15 millions, prévoit la société.

Vivalis a également pour ambition de signer cette année sept nouvelles licences, dont deux commerciales, sur l'EB66, sa lignée cellulaire dérivée de cellules souches de canard. Elle compte en outre obtenir une première autorisation de lancement d'essais cliniques sur l'homme de vaccins fabriqués sur cette lignée.

Crée en 1999, Vivalis a été introduite en Bourse en juin 2007 à 10,51 euros. Elle a clôturé mardi à 9,40 euros (-2,08%).

Le capital de Vivalis est détenu à hauteur de 51% par son fondateur, le groupe Grimaud, n°2 mondial de la sélection génétique aviaire derrière l'allemand Aviagen.

(Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot)