D. Bank confiante pour ses objectifs malgré de nouvelles règles

mercredi 24 mars 2010 12h02
 

FRANCFORT, 24 mars (Reuters) - Deutsche Bank (DBKGn.DE: Cotation) peut atteindre ses objectifs ambitieux même si de nouvelles règles devaient l'obliger à accroître ses fonds propres, a déclaré mercredi son président du directoire Josef Ackermann.

Bâle III prévoit une pondération en fonds propres qui serait doublée voire triplée pour les activités de trading, ce qui renchérirait sensiblement le trading d'actifs risqués pour les banques, estiment des analystes.

S'exprimant à Londres devant des investisseurs, Josef Ackermann a précisé que la banque avait pris pour hypothèse une augmentation obligatoire de ses fonds propres lorsqu'elle avait révélé en décembre son objectif de dégager un bénéfice imposable d'une dizaine de milliards d'euros d'ici 2011.

La Deutsche Bank, dont l'essentiel du bénéfice provient de transactions sur actions, obligations et dérivés, précise que les résultats de ses opérations commerciales et de trading depuis le début de l'année "confirment [son] potentiel" .

La première banque allemande avait un ratio de capital Tier 1 (sur fonds propres "durs") de 12,6% à la fin 2009, ce qui lui donne suffisamment de marge de maneouvre pour financer des acquisitions en numéraire plutôt qu'en titres.

"D'avoir payé en cash Sal. Oppenheim témoigne de notre confiance", a précisé Josef Ackermann, faisant référence à l'achat du gérant de fortune luxembourgeois pour un milliard d'euros cette année.

L'action perdait 0,15% à 54,52 euros en fin de matinée.

(Edward Taylor, version française Wilfrid Exbrayat)