WestLB, en quête d'un repreneur, enregistre des pertes pour 2009

mardi 23 mars 2010 12h51
 

DUSSELDORF, 23 mars (Reuters) - La banque régionale allemande WestLB [WDLG.UL], sauvée grâce à l'aide de l'Etat et actuellement à la recherche d'un repreneur, a publié mardi une perte annuelle de 531 millions d'euros et dit s'attendre à la persistance d'une situation économique difficile cette année.

Elle a précisé que son ratio de capitaux propres devrait passer de 8,2% à 9% après le transfert prévu de 85 milliards d'euros d'actifs vers une "bad bank" à la fin du mois.

La structure bancaire ainsi delestée de ses actifs les plus risqués est censée fusionner le plus rapidement possible avec une autre des "Landesbanken"', les institutions bancaires allemandes détenues par les gouvernements régionaux et des caisses d'épargne.

"Le temps est venu de saisir les opportunités qui se présentent pour une remise à plat radicale des 'Landesbanken'", a déclaré le président du directoire, Dietrich Voigtländer, qui voit par ailleurs dans le bon début de l'année pour son entreprise le signe que celle-ci est sur la bonne voie.

Il a précisé que les activités maintenues dans le groupe devraient être rentables cette année.

L'Union européenne conditionne son acceptation des aides d'Etat dont a bénéficié WestLB à la reprise de la banque par un nouvel actionnaire d'ici 2011 au plus tard.

(Matthias Inverardi, Vincent Chauvet pour le service français, édité par Marc Angrand)