Transgene creuse encore sa perte en 2009 et son titre baisse

lundi 22 mars 2010 13h36
 

PARIS, 22 mars (Reuters) - La société française de biotechnologie Transgene (TRNG.PA: Cotation) chute en Bourse lundi après l'annonce d'une nouvelle aggravation de sa perte en 2009 du fait d'un recul de ses subventions de recherche et de ses revenus de licence.

Transgene, qui compte sur le partenariat qu'elle vient de conclure avec Novartis NOVN.VX pour développer et commercialiser son traitement du cancer "non à petites cellules" TG4010, envisage d'être profitable à l'horizon 2015. (voir [ID:nLDE6290HG])

A 13h30, le titre perdait 3,98% à 18,09 euros, faisant ressortir une capitalisation boursière d'environ 416 millions d'euros. Il a perdu plus de 10% depuis le début de l'année après un gain de 76% de 2009.

Transgene a accusé une perte nette de 27,3 millions d'euros en 2009, après une perte de 18 millions un an plus tôt. Au cours de l'exercice passé, ses subventions de recherche ont chuté de 64% à 1,4 million d'euros et ses revenus de licence de 30% à 0,7 million.

Au 31 décembre 2009, Transgene disposait de 64,7 millions de trésorerie, contre 86,7 millions un an plus tôt. Sa consommation de trésorerie s'est élevée à 22 millions d'euros en 2009, contre 24,6 millions en 2008. La société prévoit une consommation de trésorerie de l'ordre de 33 millions en 2010.

Transgene précise qu'il pourrait recevoir jusqu'à 4,5 millions d'euros de subventions supplémentaires grâce au programme ADNA (avancées diagnostiques pour de nouvelles approches thérapeutiques) financé par la banque publique Oseo, qui finance les PME.

L'entreprise ajoute qu'elle demandera également au deuxième trimestre 2010 le remboursement par l'Etat de son crédit d'impôt 2009.

Transgene a été introduit en Bourse en 1998. Mérieux Alliance, la holding de la famille Mérieux, est propriétaire de 53% de son capital.

(Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez)