March 18, 2010 / 5:12 PM / 7 years ago

Les marques horlogères de LVMH confiantes pour 2010

4 MINUTES DE LECTURE

* TAG Heuer et Hublot anticipent de fortes hausses de CA

* Le marketing, priorité pour 2010

par Silke Koltrowitz et Astrid Wendlandt

BALE, 18 mars (Reuters) - Les principales marques horlogères du numéro un mondial du luxe LVMH (LVMH.PA) se disent confiantes pour 2010, alors que les exportations horlogères helvétiques relèvent a tête.

TAG Heuer entend améliorer son chiffre d'affaires d'au moins 10% cette année, tandis que Hublot, qui a enregistré des performances record en janvier et février, espère réaliser la meilleure année de son histoire. (voir [ID:nLDE6271DM] et [ID:nLDE62H0U8])

Zenith, qui a dû licencier un tiers de son personnel pendant la crise, s'est quant à lui montré plus prudent tout en disant compter renouer avec la croissance en 2010.

"Oui, je pense qu'on pourra y arriver, j'espère bien. Mais il faudra travailler deux fois plus qu'avant", a déclaré Jean-Frédéric Dufour, président de la société, lors d'un entretien accordé à Reuters en marge salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie (Baselworld) qui ouvrait ses portes à Bâle jeudi.

Les trois maisons disent avoir constaté une reprise de leurs ventes depuis quelques mois, alors que les exportations horlogères suisses se sont redressées en février, signant une hausse de 14,2% grâce au dynamisme asiatique (Hong Kong et Chine continentale). Celles destinées au marché nord-américain ont quant à elles renoué avec une croissance de 18,7% après seize mois de baisse.

"C'est une des premières bonnes nouvelles depuis un moment (...) Il y a une augmentation en valeur mais aussi en volumes", s'est réjoui Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération horlogère suisse.

"Etre Partout"

Si les ventes de TAG Heuer et de Zenith se répartissent de façon à peu près égale entre l'Amérique du Nord, l'Europe et l'Asie, Hublot a un atout supplémentaire dans sa manche grâce à sa présence en Amérique latine.

"L'Amérique du Sud est la partie du monde où nous vendons le plus de montres", a confié Jean-Claude Biver, directeur général de la marque.

Le redressement des ventes s'accompagne d'une reprise des investissements en marketing et publicité. Jean-Christophe Babin, directeur général de TAG Heuer, a ainsi indiqué que la marque allait augmenter son budget marketing de 30% cette année et qu'elle prévoyait d'ouvrir une vingtaine de boutiques dans le monde.

Zenith, qui s'est repositionnée en réduisant le nombre de ses références et en proposant des prix d'entrée moins élevés, veut également pousser ses dépenses de marketing et augmenter le nombre de ses points de vente. "Nous avons 700 points de vente actuellement et voulons arriver à mille à moyen terme", a précisé Jean-Frédéric Dufour.

Pour le patron de Hublot, la stratégie consiste à être partout où se trouvent les clients. "Notre client va dans la Formule 1, au football, au yachting et il voit Hublot partout", a expliqué Biver, qui entend ouvrir une dizaine de boutiques cette année.

La division montres et joaillerie de LVMH, qui comprend aussi les montres Dior, les bijoux Fred, Chaumet et de Beers Diamond Jewellers, a vu ses ventes baisser de 19% en données comparables à 764 millions d'euros en 2009.

Elle compte pour environ 4,5% des ventes totales du groupe.

Edité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below