France - L'automobile continue de faire sa pub, malgré la crise

lundi 22 mars 2010 11h08
 

* Erosion probable des investissements, pas de décrochage

* Des campagnes rythmées par la fin de la prime à la casse

* La crise automobile a modifié certaines habitudes

par Cyril Altmeyer et Gilles Guillaume

PARIS, 22 mars (Reuters) - Malgré des budgets publicitaires serrés depuis la crise, les constructeurs automobiles présents dans l'Hexagone entendent bien saisir cette année toutes les occasions de promouvoir leurs nouveaux modèles, dont le succès sera déterminant pour prendre le relais des primes à la casse.

Outre les trois traditionnelles opérations "portes ouvertes" de mars, juin et septembre, 2010 sera rythmée par la baisse progressive de la prime gouvernementale, que les industriels ne manqueront pas de rappeler dans leurs messages, et par le Mondial de l'automobile à Paris en octobre.

"Il va y avoir encore un gros investissement en mai et juin afin de créer l'urgence pour annoncer la fin des primes et générer du trafic en concession", prévient Eric Lefèvre, directeur associé au sein du groupe britannique d'achat d'espaces Aegis AEGS.L.

Initialement fixée à 1.000 euros, la prime à la casse - parfois doublée, voire triplée par les constructeurs - a été ramenée à 700 euros au 1er janvier et tombera à 500 euros au second semestre.   Suite...