HeidelbergCement voit l'Asie et l'Afrique tirer sa croissance

jeudi 18 mars 2010 09h00
 

FRANCFORT, 18 mars (Reuters) - HeidelbergCement (HEIG.DE: Cotation) a dit jeudi s'attendre à une croissance de l'industrie du ciment essentiellement tirée par l'Asie et l'Afrique en 2010, les volumes devant toujours baisser en Europe et aux Etats-Unis au cours des six premiers mois de l'année.

Le quatrième cimentier mondial prévoit également une lente reprise de l'économie mondiale et s'estime bien positionné pour bénéficier à plein de cette évolution.

"En tant que leader mondial des agrégats et au vu de nos fortes positions de marché dans le monde, nous sommes dans une position idéale pour profiter, à un dégré relativement élevé, d'une reprise de l'économie mondiale", a déclaré Bernd Scheifele, président du directoire du groupe allemand.

Il a fait état d'un bénéfice opérationnel avant dépréciations en baisse de 37% au quatrième trimestre, à 496 millions d'euros, là où les analystes financiers attendaient en moyenne 542,5 millions, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

La baisse des volumes anticipée aux Etats-Unis et en Europe au cours du premier semestre est notamment le fait d'un hiver long et rigoureux. HeidelbergCement anticipe un rebond du marché américain au second semestre.

Le groupe a proposé un dividende inchangé de 0,12 euro par action au titre de l'exercice 2009.

(Veronica Ek et Eva Kuehnen, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)