17 mars 2010 / 14:50 / il y a 7 ans

LEAD 1 - BMW espère une amélioration de ses résultats en 2010

* Croissance de l'EBIT de la branche auto faible, à un seul chiffre, en 2010

* FCF ajusté stable pour la branche auto en 2010 à E1,46 mds

* Hausse 'solide', à un chiffre, des ventes de voitures en 2010

par Christiaan Hetzner

MUNICH, 17 mars (Reuters) - BMW (BMWG.DE), le premier constructeur mondial de voitures haut de gamme, prévoit une hausse importante de son bénéfice avant impôts pour 2010 toutes activités confondues, grâce notamment à ses nouveaux modèles comme la berline Série 5.

Les analystes s'attendent à ce que le retour de la croissance signe un retour des commandes de véhicules de fonction haut de gamme, alors que des concurrents comme Fiat FIA.MI souffrent de la fin des primes à la casse qui avaient profité aux petits véhicules bon marché.

"Nous voulons voir des progrès visibles en 2010, dans la perspective de réaliser nos objectifs de profitabilité pour 2012", a déclaré mercredi Norbert Reithofer, président du directoire de BMW, lors d'une conférence de presse.

BMW a déclaré que ses ventes de véhicules connaîtraient un taux de croissance "solide" à un chiffre, à plus de 1,3 million de véhicules, grâce en partie à la sortie ce mois-ci de la nouvelle berline Série 5, et en septembre de la Mini Countryman.

Si l'économie continue à reprendre des couleurs en 2011, les volumes devrait continuer à croître, de même que les bénéfices, a expliqué l'entreprise.

BMW a déclaré que sa branche automobile afficherait une faible hausse de sa marge opérationnelle et maintiendrait à peu près les 1,46 milliards d'euros de free cash flow ajusté générés en 2009.

Cette activité de BMW a connu une perte brute l'an dernier en raison d'une chute des ventes et de pertes de 194 millions d'euros dues aux taux de change, notamment la faiblesse de la livre sterling.

RISQUES LIES AU RECOUVREMENT DES CREDITS

BMW s'attend également à une amélioration de ses profits dans les branches motos et finances, mais n'exclut pas des pertes supplémentaires liées à des créances irrecouvrables, après que son ratio de créances douteuses dans son portefeuille a bondi d'un quart de point au niveau étonnament élevé de 0,84%.

"Etant donné le rythme modéré de la reprise économique dans la plupart des grands marchés, le risque de défaut de nos débiteurs ne s'améliorera sans doute pas significativement dans les domaines de la vente de détail et du refinancement des concessionnaires", a déclaré la compagnie.

Un décuplement du montant des taxes a réduit le bénéfice net de 36% l'an dernier à 210 millions d'euros, soit le pire résultat de BMW depuis 1999.

Porsche (VOWG_p.DE) a annoncé que son profit au premier trimestre s'était effondré de 84% après que les règles comptables ont obligé le groupe à réévaluer la valeur de sa participation en actions ordinaires dans Volkswagen dans le cadre du retrait du constructeur de Wolfsbourg de ses comptes consolidés.

"Nous attendons une croissance du segment des petites voitures haut de gamme de 4 à 6% par an jusqu'à 2020", a ajouté le président du directoire de BMW, en précisant que le groupe réduirait les émissions de CO2 des ses voitures d'au moins 25% d'ici 2020 par rapport à leur niveau de 156g/km de 2008.

Vincent Chauvet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below