BNP Paribas (Suisse) aura E32,4 mds sous gestion avec Fortis

mardi 16 mars 2010 15h15
 

par Robin Bleeker

ZURICH, 16 mars (Reuters) - BNP Paribas (Suisse) a dit mardi voir l'avenir avec optimisme après un exercice 2009 maussade marqué par des sorties de fonds, mais elle n'a cependant pas voulu donner d'indications sur la marche des affaires pour les premiers mois de l'année 2010.

Pascal Boris, le patron de BNP Paribas en Suisse, explique dans un communiqué que "2010 sera l'année de la fusion avec Fortis qui sera porteuse de nouvelles opportunités et nous permetrra de poursuivre notre développement en Suisse".

La fusion avec Fortis permettra à BNP Paribas de "renforcer considérablement sa position" en Suisse en portant les actifs sous gestion à 47 milliards de francs (32,4 milliards d'euros), alors qu'ils atteignaient fin 2009 un total de 38 milliards, en progression de 3% par rapport à 2008.

La banque a enregistré en 2009 des sorties de fonds de 1,2 milliard de francs, tandis qu'en 2008 les afflux d'argent frais s'étaient chiffrés à 3 milliards.

"Les profonds bouleversements qui ont marqué l'année 2009 dans la banque privée ont pesé sur le développement de cette activité en Suisse", explique la banque dans son communiqué.

S'agissant des financements structurés, l'exercice 2009 se termine par un recul "limité" de 14% par rapport à l'année 2008 record. Ceci "grâce à une reprise des marchés des matières premières tout au long de l'année et (...) une activité soutenue".

Les provisions ont augmenté à 171 millions de francs en raison de l'augmentation des risques, mais cette tendance s'est inversée au second semestre 2009.

En outre, le ratio coûts/revenus s'est dégradé à 47% après 44% en raison d'une baisse de revenus de 5,2% alors que les dépenses progressent faiblement de 1,5% ajoute la banque.   Suite...