Horlogerie - Swatch cherche comment cesser de fournir ses rivaux

jeudi 11 mars 2010 15h14
 

ZURICH, 11 mars (Reuters) - Swatch Group UHR.VX a entamé des discussions avec la Commission suisse de la concurrence (Comco) pour déterminer comment cesser de livrer des composants d'horlogerie à d'autres marques, qui se fournissent auprès de sa manufacture ETA.

Swatch a fait part de cette intention en décembre, suscitant de vives inquiétudes dans l'industrie horlogère helvétique.

"Les grandes marques horlogères traditionnelles suisses ayant elles-mêmes leur manufacture, qui en partie se fournissent aussi traditionnellement chez nous, sont d'accord avec nous sur ce point, nous supportent et nous encouragent dans notre démarche", déclare Nicolas Hayek, président de Swatch Group, cité dans le rapport annuel du groupe publié jeudi.

Lors de la conférence de presse de bilan, son fils Nick Hayek, directeur général du groupe, a pris soin de souligner que le fait d'entamer des discussions avec la Comco ne constituait qu'une première étape.

"Les discussions seront longues", a-t-il dit, se disant dans l'impossibilité de donner un calendrier précis.

Patrik Ducrey, porte-parole de la Comco, a déclaré que Swatch Group n'avait pas présenté de plan de bataille pour le moment.

Voir aussi:

* L'horlogerie suisse craint pour la fourniture de ses composants [ID:nLDE61F0RI]

* Montres - LVMH dit se concentrer sur la croissance interne [ID:nL5585047]

(Silke Koltrowitz, avec Robin Bleeker, édité par Pascal Schmuck)