LEAD 1 Tankers US - EADS n'attend pas d'impact financier/Gallois

jeudi 11 mars 2010 08h57
 

* EADS estime improbable de trouver un nouveau partenaire américain rapidement /Gallois

* N'exclut pas que l'appel d'offres soit prolongé /Gallois

PARIS, 11 mars (Reuters) - Le retrait d'EADS EAD.PA de l'appel d'offres pour les avions ravitailleurs américains n'est pas susceptible de perturber les équilibres du groupe, a déclaré jeudi Louis Gallois, son président exécutif, sur la radio RTL. Il a confirmé qu'il estimait improbable de pouvoir trouver un nouveau partenaire américain assez rapidement pour monter un nouveau dossier de candidature pour ce marché.

"Peut-être que les Américains décideront de prolonger l'appel d'offre", a-t-il répondu, interrogé sur le caractère définitif ou non du retrait du dossier d'EADS.

"Si nous voulions rester, il faudrait trouver un autre partenaire américain (...). Vous imaginer trouver un partenaire américain en 60 jours ?"

"Ce n'est pas quelque chose qui perturbe les équilibres d'EADS", a-t-il ajouté, exprimant néanmoins "une énorme frustration" vis-à-vis des événements récents.

Le groupe aéronautique européen et son partenaire américain Northrop Grumman ont dû se retirer d'un appel d'offres qu'ils avaient d'abord remporté, mais qui a par la suite été annulé.

L'américain Boeing (BA.N: Cotation) est désormais seul en lice.   Suite...