LEAD 1 AB InBev - T4 mitigé, prévoit un début 2010 difficile

jeudi 4 mars 2010 10h49
 

* Le premier semestre s'annonce rude * Prévoit amélioration de la croissance de l'Ebitda en 2010 * Ebitda du T4 à $3,11 mds, contre 3,27 mds attendu * Le titre perd 3,8%

(complété avec réaction d'analyste et cours de l'action)

BRUXELLES, 4 mars (Reuters) - AB InBev (ABI.BR: Cotation), premier brasseur mondial, a dit jeudi anticiper un début d'année 2010 difficile, avec notamment un maintien des volumes aux Etats-Unis qui ne s'annonce pas aisé, après avoir fait état de résultats contrastés pour le quatrième trimestre 2009.

Le propriétaire des marques Budweiser, Stella Artois ou encore Becks a dit avoir subi une baisse de 2% de ses ventes sur les trois derniers mois de l'année aux Etats-Unis, où il contrôle environ la moitié du marché, tout en disant avoir réussi à augmenter ses prix et à réduire ses coûts.

En revanche, au Brésil, AB Inbev a vu son chiffre d'affaires progresser de 5,1%, soit plus que ce qu'avait anticipé le marché, à la faveur de bonnes performances commerciales et d'une évolution des changes favorable. La part de marché du groupe dans la plus importante économie d'Amérique du Sud avoisine désormais les 70%.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) d'AB InBev a progressé de 11,5% à 3,11 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) sur le quatrième trimestre, là où 15 analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne 3,27 milliards.

Le groupe a dit avoir réalisé des synergies de 235 millions de dollars sur la période, liées au rachat en 2008 d'Anheuser-Bush - le AB du nom de l'entreprise. Sur l'ensemble de 2009, les économies liées à ce rapprochement représentent 1,11 milliard de dollars.

Ce chiffre est légèrement supérieur à l'objectif de 1,0 milliard qui avait été fixé pour l'ensemble de l'année dernière. AB InBev a réaffirmé son objectif de 2,25 milliards de dollars de synergies d'ici 2011 alors que certains analystes avaient tablé sur une révision à la hausse de ce chiffre.   Suite...