March 3, 2010 / 12:59 PM / 7 years ago

RPT LEAD 2 Adidas compte sur la Coupe du Monde de football

4 MINUTES DE LECTURE

* REX T4 en deçà du consensus

* Dividende de 0,35 euros en 2009 c. 0,50 euro en 2008

* Bénéfice net 2010 attendu à 400-450 mlns d'euros

* Chute de l'action en Bourse

(Actualisé avec le cours de Bourse, des détails, les commentaires d'un stratège et les coûts de restructuration)

par Eva Kühnen

HERZOGENAURACH, Allemagne, 3 mars (Reuters) - Adidas ADSG.DE anticipe des résultats en croissance cette année grâce à la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud et au redressement de la marque Reebok, après avoir terminé 2009 sur une note en demi-teinte.

Le groupe allemand est cependant moins optimiste que les investisseurs concernant ses perspectives, ce qui pèse sur le titre en Bourse. Vers 10h45 GMT, l'action chutait en effet de 6,3%, à 35,65 euros.

Le numéro deux mondial des articles de sport prévoit une croissance du chiffre d'affaires cette année dans le bas ou au milieu d'une marge à un chiffre, ce qui est néanmoins plus optimiste que ce qu'attend son concurrent Puma (PUMG.DE), qui projette une stagnation du C.A. en dépit de la Coupe du Monde.

Il prévoit aussi un bénéfice net de 400 à 450 millions d'euros contre 245 millions en 2009, soit moins qu'attendu par les analystes interrogés par Reuters.

Adidas, qui équipera douze équipes pour la Coupe du Monde dont l'Afrique du Sud, le pays hôte, propose pour 2009 un dividende par action de 0,35 euro contre 0,50 euro au titre de 2008.

"Le dividende est inférieur aux attentes et compte tenu de la Coupe du Monde de football qui arrive, les perspectives pour 2010 sont assez faibles", estime Heino Ruland, stratège chez Ruland Research.

"L'exercice Le Plus Difficile"

L'équipementier allemand s'attend à ce que les distributeurs restent prudents cette année, et compte, outre sur la Coupe du Monde de football, sur Reebok qui a fini déficitaire en 2009.

"Nous avons émergé des défis de 2009 avec une position financière très saine et un optimisme renouvelé", a déclaré le président du directoire Herbert Hainer mercredi. "En 2010, nous lancerons une offensive marketing".

Ce dernier a également expliqué que 2009 avait été "l'exercice le plus difficile" depuis qu'il a pris les rênes du groupe en 2001.

Adidas a dû supprimer des emplois, fermer des bureaux régionaux et certains points de vente et espère économiser plus de 100 millions d'euros par an à partir de cette année.

Une hausse des coûts de marketing et des coûts des facteurs de production, ainsi que des charges de restructuration ont notamment grevé la performance du quatrième trimestre.

Les charges de restructuration se sont ainsi élevées à une cinquantaine de millions d'euros sur l'ensemble de 2009, dont 10 millions sur le quatrième trimestre, a indiqué le directeur financier du groupe Robin Stalker, alors qu'il avait estimé ces dernières en novembre à 20 millions d'euros pour les trois derniers mois de l'année.

Adidas a annoncé une chute de 60,6% du bénéfice d'exploitation au quatrième trimestre, à 42 millions d'euros, en deçà du consensus Reuters donnant 66 millions d'euros.

Le PER d'Adidas est de 15,3 contre près de 17 pour Nike (NKE.N), le numéro un mondial.

avec Hakan Ersen et Christoph Steitz, version française Wilfrid Exbrayat et Alexandre Boksenbaum-Granier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below