Couture-Lacroix tourne la page et se redéploie dans les licences

jeudi 4 mars 2010 08h49
 

* Quatre nouveaux contrats de licence

* La société vise l'équilibre cette année

* Pas de lancement de prêt-à-porter féminin avant 2012

par Pascale Denis

PARIS, 4 mars (Reuters) - La maison de couture Christian Lacroix, restée sans repreneur après son plan de redressement, se redéploie dans l'exploitation de licences et vient d'ajouter quatre nouveaux contrats à son portefeuille de produits dont elle entend préserver l'image et la marque.

La société, qui exploite déjà des licences pour le prêt-à-porter masculin, les robes de mariées, les cravates et le parfum, va lancer quatre nouvelles licences cette année, dans la papeterie haut de gamme avec l'américain Libretto, les lunettes pour femmes avec l'anglo-hong kongais Mondottica, les revêtements muraux en bois avec le français Marotte et les tissus d'ameublement avec l'anglais Designers Guild, a déclaré à Reuters Nicolas Topiol, PDG de la société.

Après des mois de rebondissements et d'incertitude, la société, placée en redressement judiciaire en juin dernier, a finalement dû mettre en place, fin 2009, le plan de redressement proposé par ses propriétaires, abandonnant ses activités de haute-couture et de prêt-à-porter féminin et licenciant la quasi-totalité de ses salariés [ID:nGEE5B01LG] et [ID:nGEE5B918G].

"L'exploitation de licences peut très bien se passer, sans nuire à la qualité du nom et de l'image, à condition d'être exigeant sur la qualité et très sélectif sur les points de ventes", a précisé Nicolas Topiol.   Suite...