LEAD 4 PSA et Mitsubishi renoncent à une alliance capitalistique

mercredi 3 mars 2010 16h21
 

* Divergences sur les aspects financiers, la valorisation

* Les deux groupes veulent néanmoins renforcer leurs partenariats

* La question de l'utilisation des liquidités de PSA se pose à nouveau

(Actualisé avec précisions et cours de bourse)

par Gilles Guillaume et Yumiko Nishitani

GENEVE/TOKYO, 3 mars (Reuters) - Les discussions engagées par PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA: Cotation) et Mitsubishi Motors (7211.T: Cotation) sur une alliance capitalistique ont achoppé sur des questions financières, liées notamment à la valorisation des actifs, relançant le débat sur l'utilisation des importantes liquidités dont dispose le groupe français.

Les deux constructeurs automobiles avaient annoncé en décembre dernier discuter d'un renforcement de leur coopération, notamment dans les 4x4 et les voitures électriques, pouvant aller jusqu'à un partenariat stratégique au niveau capitalistique.

Le quotidien japonais Nikkei avait alors rapporté que Mitsubishi pourrait laisser PSA prendre entre 30 et 50% de son capital pour un montant pouvant atteindre 300 milliards de yens (2,4 milliards d'euros). (Voir [ID:nGEE5B200P]) Mitsubishi aurait pu prendre en retour une participation dans PSA, sur le schéma croisé de l'alliance Renault (RENA.PA: Cotation)-Nissan (7201.T: Cotation) qui a fêté l'an dernier ses dix ans d'existence.   Suite...