3 mars 2010 / 08:13 / il y a 8 ans

LEAD 1 StanChart a dégagé un bénéfice annuel record de $5,15 mds

* Bénéfice imposable conforme au consensus

* Hausse de 50% des créances douteuses à $2 mds en 2009

* 2010 a démarré sur des chapeaux de roue

LONDRES, 3 mars (Reuters) - Standard Chartered (StanChart) (STAN.L) a dégagé un bénéfice imposable 2009 record conforme aux attentes et en hausse de 13% grâce à la forte croissance de sa banque d‘investissement en Asie, son principal marché, qui a compensé l‘augmentation des créances douteuses au Moyen-Orient.

La banque a indiqué qu‘elle verserait des bonus à ses dirigeants, à l‘inverse de la plupart de ses homologues également cotées à Londres.

L’établissement financier a fait état mercredi d‘un bénéfice avant impôt de 5,15 milliards de dollars (3,8 milliards d‘euros) contre 4,6 milliards de dollars retraités au titre de 2008. Ce chiffre est conforme en gros aux 5,1 milliards attendus par les analystes.

Les créances douteuses ont en revanche bondi de 50% sur l‘année à deux milliards de dollars, en grande partie liées à une augmentation des pertes au Moyen-Orient. Les analystes anticipaient 2,1 milliards de dollars de dépréciations.

La région du Moyen-Orient devrait néanmoins rester difficile en raison des problèmes rencontrés à Dubaï et dans le crédit, a annoncé la banque.

L’établissement, qui s‘en est mieux sorti que la plupart de ses concurrents durant la crise grâce à la solidité de ses fonds propres et de sa liquidité, a également annoncé que 2010 avait démarré sur les chapeaux de roue.

La banque de gros a dégagé un bénéfice de 4,1 milliards de dollars en 2009, plus d‘un tiers de mieux qu‘en 2008.

Standard Chartered, qui met l‘accent sur le lien entre rémunération et performance, précise que les rémunérations ont représenté 32% du produit net bancaire en 2009, soit moins que l‘an dernier (34%) et qu‘en 2008 (36%), et moins que la plupart de ses concurrentes.

Le directeur général du groupe Peter Sands a précisé que l‘enveloppe destinée aux bonus était de 1,1 milliard de dollars pour 2009.

Par ailleurs, le responsable des activités en Asie Jaspal Bindra a indiqué que l’établissement comptait être côté à Bombay au cours du premier semestre. Une opération qui dépendra des conditions de marché mais devrait permettre au groupe de lever entre 500 millions et 750 millions de dollars, selon son directeur général.

Le directeur général a dit par ailleurs que la banque, dont la priorité reste la croissance organique et non la croissance externe, restait intéressée par une cotation en Chine et poursuivait les discussions en ce sens.

L‘action gagne 0,47% en matinée en Bourse de Londres.

Steve Slater et Clara Ferreira-Marques, version française Alexandre Boksenbaum-Granier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below