3 mars 2010 / 07:38 / il y a 8 ans

LEAD 2 Gecina se retire d'Espagne, cash flow net +14,3% en 2009

* Cash flow net E347,7 mlns en 2009, baisse prévue en 2010

* Recentrage sur la France, les bureaux, le résidentiel et la santé

* S&P relève sa note de “BB-” à “BB+”, perspective stable

* Moody’s - Note Baa3, perspective stable

PARIS, 3 mars (Reuters) - Gecina (GFCP.PA) a annoncé mercredi son retrait d‘Espagne afin de se recentrer sur la France et publié et sur des activités comme les bureaux, le résidentiel et la santé.

La foncière a publié un cash flow après impôts et avant cessions en hausse de 14,3% à 347,7 millions d‘euros en 2009, notamment à la faveur d‘une réduction des frais financiers, mais elle a dit s‘attendre à une baisse en 2010. La société foncière, encore détenue à 27% par Metrovacesa MVC.MC, affiche un actif net réévalué (ANR) par action en baisse de 23,5% à 88,3 euros.

Standard & Poor’s a relevé sa note de “BB-” à “BB+” avec une perspective stable et n‘exclut pas de ranger Gegina dans la catégorie “investment grade” d‘ici six à douze mois. Les notes Investment Grade de S&P vont d‘un plus bas “BBB-” à “AAA”.

“Les décisions sur les notes reflètent (...) les améliorations de la gouvernance d‘entreprise et de la flexibilité financière ainsi que la visibilité de sa stratégie à venir”, dit Amra Balci, analyste crédit chez S&P.

Moody’s souligne que “la taille et la qualité du portefeuille” et note la foncière dans le bas de son échelle de notation investment grade “Baa3” avec perspective stable, estimant que la situation financière demeurait tendue.

Gecina a accusé une perte nette consolidée de 773,7 millions d‘euros en 2009 après une perte de 875,4 millions en 2008.

L‘action Gecina gagne 0,28% à 77,50 euros à la Bourse de Paris vers 11h55.

NOUVELLES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

Le groupe a annoncé de nouvelles orientations stratégiques visant à recentrer ses activités en France et dans les secteurs où il dispose déjà d‘un leadership (comme les bureaux et le résidentiel) ou d‘une taille critique (la santé).

“Les synergies d‘un développement international n‘existent pas en dehors des centres commerciaux et de la logistique. Gecina procèdera donc à un retrait en bon ordre de l‘Espagne”, déclare le directeur général Christophe Clamageran dans un communiqué.

Il a précisé lors d‘une conférence téléphonique que Gecina avait l‘intention de ne plus détenir que quelques actifs directement en Espagne à la fin de l‘année.

La société française a été malmenée depuis plus de deux ans par les difficultés de ses actionnaires espagnols, eux-mêmes frappés par une crise immobilière particulièrement violente en Espagne.

Après des affrontements en justice ayant permis à Metrovacesa de reprendre les rênes, face à Joaquin Rivero, les grands actionnaires du groupe s’étaient attelés depuis l‘assemblée générale de juin 2009 à l’élaboration d‘une stratégie pour la foncière.

Joaquim Rivero a démissionné de son poste de président de Gecina à la mi-février.

Cyril Altmeyer, Raoul Sachs, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below