3 mars 2010 / 06:48 / il y a 7 ans

LEAD 2 Holcim en deçà du consensus en 2009, prudent pour 2010

* Bénéfice net de CHF 1,47 md en 2009, de CHF 271 mlns au T4

* Dividende de 1,50 franc en espèces

* Prévisions incertaines pour l'Europe et l'Amérique du Nord

* L'action recule de près de 2%

par Silke Koltrowitz

ZURICH, 3 mars (Reuters) - Holcim HOLN.VX a publié mercredi des résultats légèrement en dessous des attentes pour 2009 et se veut prudent pour cette année, les difficultés dans les marchés traditionnels éclipsant les performances des marchés émergents.

Pour l'exercice en cours, le numéro deux mondial du ciment se refuse à toute prévision chiffrée. Il fait état d'incertitudes importantes en Europe et en Amérique du Nord alors que les perspectives sont meilleures dans les marchés émergents.

L'Asie et l'Océanie, renforcée par l'extension des activités en Australie, devraient poursuivre leur croissance. En Amérique latine et dans la région Afrique et Moyen-Orient, une évolution stable est prévue, souligne le groupe dans un communiqué.

"La stratégie d'expansion dans les marchés de croissance tels que l'Inde ou la Chine - le groupe réalise près de la moitié de ses ventes dans ces régions - s'avère payante et devrait en bonne partie compenser les problèmes en Espagne, en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis", résument les analystes de la banque Wegelin.

"Les prévisions sont peu réjouissantes", regrette de son côté Josep Pujal chez Kepler Capital Markets, constatant une pression accrue sur les prix au quatrième trimestre. Il recommande tout de même d'acheter le titre, considérant Holcim comme son favori parmi les majors de la branche.

Son concurrent français Lafarge LAFP.PA, premier cimentier mondial, avait indiqué à la mi-février s'attendre à un léger rebond de la demande mondiale de ciment en 2010. (Plus de détails sur [ID:nLDE61I03F])

VOLUMES EN BAISSE, MARGE AMELIOREE

En 2009, le bénéfice net après minoritaires a reculé de 11,2% sur une base comparable à 1,47 milliard de francs suisses, restant légèrement en deçà des 1,5 milliard du consensus.

Le chiffre d'affaires s'est replié de 10% à 21,13 milliards, précise le numéro deux mondial du ciment dans un communiqué. Les marchés le donnaient à 21,21 milliards.

L'Ebitda est également ressorti en dessous des attentes, reculant de 5,1% sur une base comparable à 4,63 milliards. Le repli a été le plus marqué en Europe, suivie par l'Amérique du Nord. L'Asie/Océanie a progressé tout comme l'Afrique et le Moyen-Orient et l'Amérique latine, si on exclut les activités déconsolidées au Venezuela.

La marge d'Ebitda s'est améliorée à 21,9% après 21,2% il y a un an, grâce aux mesures d'économies qui ont permis de faire baisser les coûts à hauteur de 857 millions de francs. Holcim a réduit ses capacités de production, surtout en Europe et en Amérique du Nord, et supprimé 6% des postes.

"L'efficacité de ces mesures se reflète dans la croissance interne de l'Ebitda opérationnel: elle a été nettement négative au premier semestre mais s'est améliorée au second semestre", explique Holcim dans le communiqué.

Au quatrième trimestre, le bénéfice net a plus que sextuplé à 271 millions de francs. Le chiffre d'affaires s'est tassé de 8,8% à 5,36 milliards, "une amélioration bien mince par rapport au recul de 10% pour l'année complète", regrette Pujal chez Kepler.

Les liquidités du groupe restent élevées, souligne Holcim, ajoutant que des transactions sur le marché des capitaux et l'augmentation de capital ont rapporté 7,8 milliards de francs, tandis que l'endettement a pu être réduit.

Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale le versement d'un dividende de 1,50 franc par action en espèces, contre 2,25 francs en actions en 2008. Un tiers du bénéfice net est ainsi restitué aux actionnaires.

Les analystes de Julius Bär relèvent que les résultats et le dividende sont inférieurs aux attentes et déplorent les prévisions "très universelles". Ils saluent en revanche le programme d'économies et le cash flow opérationnel de 3,9 milliards de francs, recommandant d'acheter le titre en cas de prises de bénéfice.

L'action décroche la lanterne rouge sur le SMI .SSMI, reculant de 1,71% à 72 francs alors que l'indice s'effrite de 0,14%.

Silke Koltrowitz, édition Pascal Schmuck

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below