3 mars 2010 / 06:43 / il y a 8 ans

LEAD 3 Scor relève son dividende après un solide cru 2009

* Hausses de 7% pour l‘opérationnel et de 17,6% pour le net * Dividende relevé de 25%

* Pas de discussions avec Coface

* Le coût de Xynthia ne devrait “pas être majeur”

par Pascale Denis

(Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

PARIS, 3 mars (Reuters) - Scor (SCOR.PA), qui a publié mercredi des résultats annuels supérieurs aux attentes et a surpris le marché en relevant son dividende, a indiqué ne pas avoir de discussions avec la Coface, la filiale d‘assurance crédit de Natixis (CNAT.PA).

Le 5e réassureur mondial, qui ne donne pas de prévision pour l‘exercice 2010, a vu son résultat net progresser de 17,6% à la faveur d‘une sinistralité relatitvement clémente, d‘une gestion serrée de ses risques et d‘une hausse des plus-values permise par le redressement des marchés financiers.

Son PDG, Denis Kessler a salué de “bons résultats” et a estimé que Scor était dans une “dynamique très positive” pour 2010.

Il a ajouté, lors d‘une conférene téléphonique, que le chiffrage du coût de la tempête Xynthia n’était pas encore terminé mais qu‘en tout état de cause “il ne serait pas majeur”, les principaux dégâts ayant été causés par des innondations, dont les dommages sont couverts par l‘Etat via la Caisse centrale de réassurance.

Interrogé sur les projets de Scor en matière de croissance externe, le directeur financier a réaffirmé que le groupe n‘avait pas de “stratégie de croissance pour la croissance” mais qu‘il poursuivait la même stratégie qui l‘avait conduit, ces deux dernières années, à de petites acquisitions ciblées.

En réponse à une question, il a également déclaré que Scor n‘avait pas de discussions avec la Coface, alors que des spéculations sur une possible reprise de l‘assureur crédit ont refait surface après l‘annonce le 25 février par Natexis (CNAT.PA) d‘une réflexion stratégique sur l‘avenir de sa filiale [ID:nWEB3582].

CHIFFRES JUGES SOLIDES

Le résultat net, marqué par de nombreux éléments exceptionnels, a atteint 370 millions d‘euros, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S de 12 analystes était de 337,8 millions d‘euros.

Sur le seul quatrième trimestre, il est ressorti à 92 millions d‘euros, un chiffre nettement supérieur aux attentes, après un niveau plus élevé que prévu de plus-values réalisées (73 millions d‘euros).

Le résultat opérationnel 2009 a quant à lui signé une hausse de 7% à 372 millions d‘euros (consensus de 361 millions), sur des primes brutes émises en augmentation de 9,8% à 6.379 millions d‘euros.

Dans la réassurance vie, la marge opérationnelle a très légèrement fléchi à 5,8%, contre 6,0% un an plus tôt, tandis que dans le dommage, le ratio combiné est resté quasiment stable à 98,8%, contre 98,6% un an plus tôt. Il s‘est cependant amélioré à 96,8% sans la prise en compte du coût (39 millions d‘euros) de l‘arbitrage rendu sur les tours détruites du World Trade Center.

Ces chiffres ont été bien accueillis par les analystes qui disent aussi avoir été surpris par le relèvement du dividende à 1,0 euro (contre 0,8 euro), assorti d‘une option de versement en actions, avec une décote de 10% sur les titres qui seront émis à cette occasion.

“L‘opérationnel est plutôt bon. Les plus-values sont supérieures aux attentes au 4e trimestre”, commente Danny Jacques, analyste chez Raymond James, pour qui les résultats ont “globalement très bonne allure”. Un autre analyste juge les chiffres “solides dans l‘ensemble”.

A la Bourse de Paris, le titre avance de 1,2% à 18,5 euros vers 12h05, pour une capitalisation de 3,36 milliards d‘euros. Depuis le début de l‘année, la valeur affiche une progression de 5,6%, alors que l‘indice DJStoxx de l‘assurance .SXIP recule de 0,9%.

Scor a également annoncé avoir dégagé un cash flow opérationnel de 851 millions d‘euros et avoir augmenté de 14,2% ses capitaux propres, à 3,9 milliards d‘euros. Le rendement des capitaux a lui aussi progressé, atteignant 10,2%, un niveau supérieur à l‘objectif de moyen terme de 900 points de base au-dessus du taux sans risque que s’était fixé Scor pour son plan à trois ans.

Un analyste qui a souhaité garder l‘anonymat estime que cet objectif pourrait être porté à 12% au cours du prochain plan stratégique qui sera présenté aux investisseurs le 7 juillet.

* Pour consulter les prévisions 2010 pour la seule réassurance dommage, faites le 25 février, cliquer sur [ID:nLDE6181K4].

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below