Renault prévoit une hausse de 3% du marché auto. mondial - Ghosn

mardi 2 mars 2010 09h03
 

PARIS, 2 mars (Reuters) - Renault (RENA.PA: Cotation) table sur une hausse de 3% du marché automobile mondial en 2010, même si l'Europe sera affectée par la suppression progressive des systèmes de primes à la casse, qui ont dopé les commandes en 2009, a déclaré mardi Carlos Ghosn, PDG du constructeur automobile français.

En France, où la prime à la casse a été ramenée de 1.000 à 700 euros le 1er janvier, les immatriculations ont augmenté de 17,8% sur un an en février.

PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA: Cotation) a vu ses immatriculations progresser de 21%, grâce notamment aux 207-208, C3 et 3008, et celles de Renault de 30,1% grâce aux Clio, Mégane et Laguna, et à sa filiale roumaine Dacia Logan, dont les ventes de voitures à bas prix ont plus que doublé. (voir [ID:nLDE620116] et [ID:nLDE6202HF])

"Je pense que l'année qui vient sera sur le plan mondial assez bonne, puisque nous prévoyons une augmentation des ventes mondiales de 3%" a observé Carlos Ghosn sur RTL, avant l'ouverture jeudi du salon automobile de Genève.

Il a confirmé que le groupe tablait en revanche sur une baisse de 10% du marché automobile européen.

"C'est vrai que les ventes se passent bien en janvier-février. Mais attention : ce que nous vendons en janvier-février ce sont les commandes qui ont été passées en novembre et décembre", a-t-il observé à propos du marché français.

"Par contre, depuis le début de l'année, nous voyons une baisse des commandes ce qui veut dire qu'à un certain moment il y aura une baisse des ventes, il n'y a aucun doute."

En Russie, où le groupe Renault et sa filiale japonaise Nissan (7201.T: Cotation) détiennent 25% d'AvtoVAZ, le constructeur de la Lada, Carlos Ghosn s'est déclaré optimiste sur l'évolution du marché.

"Je suis assez confiant sur l'année 2010 en Russie notamment compte tenu des mesures de soutien à la consommation que le gouvernement russe vient de décider, qui vont démarrer dès la semaine prochaine, et qui vont privilégier les petites voitures de Lada", a souligné Carlos Ghosn, estimant que l'investissement de Renault dans AvtoVAZ "va être payant".   Suite...