1 mars 2010 / 20:33 / il y a 7 ans

SYNTHESE 1 Europe/Automobile - Bonne tenue du marché en février

* Forte hausse des ventes en France, Italie et Espagne

* L'incertitude prédomine pour les mois à venir avec la fin des primes à la casse

* Fortes inquiétudes en Italie

par Paul Day, Dominique Vidalon et Stephen Jewkes

MADRID/PARIS/MILAN, 1er mars (Reuters) - Les ventes automobiles ont fortement augmenté en France, en Italie et en Espagne au mois de février, les consommateurs étant désireux de profiter des programmes de prime à la casse appelés à disparaître progressivement.

Ces programmes d'encouragement à l'achat de voitures neuves ont limité la baisse des ventes automobiles à 1,6% l'an dernier en Europe malgré la grave crise qu'a connu le secteur.

En France, où la prime à la casse a été ramenée de 1.000 à 700 euros le 1er janvier, les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 17,8% sur un an en février, à 179.926 unités. [ID:nLDE620116] Elles avaient augmenté de 14% en janvier.

L'association espagnole des constructeurs automobiles, l'Anfac, a déclaré lundi que la poursuite du programme gouvernemental avait eu une influence positive sur les ventes en février et que les chiffres 2010 seraient en gros dans la lignée de ceux de 2009.

Pour le mois de février, les ventes automobiles ont bondi de 47% sur un an pour s'élever à 91.281 unités, a annoncé l'Anfac. Cette augmentation fait suite à une hausse de 18,1% en janvier et une baisse de près de 49% en février 2009.

Sur l'ensemble de 2009, les ventes ont chuté de 17,9% pour retomber à 952.772 véhicules.

Depuis le mois de mai, le gouvernement espagnol propose 2.000 euros aux acquéreurs de voitures neuves, en plus d'une enveloppe de 700 millions d'euros destinée à subventionner le remplacement des vieilles voitures par des modèles neufs plus efficaces en carburant.

En Italie, les immatriculations ont bondi de 20,6% à 200.560 unités en février, celles de Fiat FIA.MI augmentant de 16,8%.

"PRINTEMPS NOIR"

Malgré ces bons chiffres, l'avenir apparaît plus incertain. A l'occasion de la publication de leurs résultats annuels ces dernières semaines, constructeurs et équipementiers ont mis en avant l'incertitude qui prédominait pour 2010, se demandant si la reprise économique pourrait prendre totalement le relais du recul attendu des ventes avec la fin des primes à la casse.

"L'incertitude qui entoure la fin de l'année est toujours là, le marché français résiste bien mais la situation est plus complexe au niveau européen", résume François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

"On peut toujours dire que le premier semestre sera bon, a-t-il par ailleurs déclaré à propos du marché français, mais l'incertitude sur la fin de l'année n'est pas encore levée."

A Genève, où il s'adressait à la presse avant le salon automobile, le président du directoire de Volkswagen (VOWG.DE) Martin Winterkorn a déclaré lundi que 2010 serait une année difficile tout en se disant "prudemment optimiste" pour les prochains mois.

La semaine dernière, le président du directoire de Daimler (DAIGn.DE) Dieter Zetsche, avait déclaré, en tant que président de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), que les constructeurs européens n'attendaient pas de reoprise rapide cette année. [ID:nLDE61M2P9]

Selon le PDG de Renault (RENA.PA) Carlos Ghosn, le marché automobile européen devrait diminuer de 10% cette année.

L'Anfac espagnole a déclaré en janvier qu'elle pensait que les ventes rechuteraient au second semestre 2010, avec la fin des subventions publiques.

En Italie, l'UNRAE, l'association des constructeurs étrangers, a parlé de "terribles conditions" pour le marché automobiles italiens "dans les mois à venir". Selon l'UNRAE, les commandes ont chuté de près de 35% en février.

Pour l'ensemble de 2010, l'UNRAE attend près de 1,5 million de contrats pour 2010, en forte baisse par rapport aux 2,35 millions de 2009.

Selon le groupe de réflexion Promor, les immatriculations d'avril devraient s'inscrire en forte baisse. "Le marché automobile italien se dirige vers un printemps noir (...) et 2010 devrait voir une baisse des ventes d'environ 20%."

Version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below