26 février 2010 / 13:10 / il y a 7 ans

LEAD 3 AIG a perdu $8,9 mds au T4 et a encore besoin d'aide

* Perte ajustée de $53,23 par action au T4

* Sans aide, la capacité à poursuivre l'activité pourrait être compromise

* AIG a déjà reçu une aide exceptionnelle - Maison blanche

* L'action a perdu près de 10%

(complété avec déclaration Maison blanche, cours de clôture)

NEW YORK, 26 février (Reuters) - American International Group (AIG.N) (AIG) a publié vendredi une perte trimestrielle de 8,9 milliards de dollars (6,6 milliards d'euros) en avertissant qu'il pourrait avoir besoin d'une nouvelle aide de l'Etat.

Dans un document remis à la Securities and Exchange Commission (SEC), le groupe explique qu'en l'absence d'un nouveau soutien public à brève échéance, "il pourrait y avoir un doute sérieux sur la capacité d'AIG à poursuivre son activité".

L'action AIG a chuté de 9,96% à la Bourse de New York à 24,77 dollars.

Dans la soirée, la Maison blanche a fait savoir que l'assureur avait déjà reçu une aide d'un montant exceptionnel.

Prié de dire si le gouvernement était plutôt enclin à venir en aide à AIG, qui a déjà reçu plus de 180 milliards de capitaux et de garanties, Robert Gibbs, porte-parole de la Maison blanche, a répondu : "De toute évidence, une aide d'une ampleur exceptionnelle a été octroyée en 2008 pour empêcher l'effondrement massif d'AIG".

L'assureur, dont l'Etat fédéral contrôle près de 80% du capital, a enregistré sur les trois derniers mois de 2009 une perte nette ajustée de 7,2 milliards de dollars, soit 53,23 dollars par action, à comparer à une perte de 38,5 milliards (287,69 dollars/action) sur la période correspondante en 2008.

RECENTRAGE

Les pertes du quatrième trimestre incluent 6,2 milliards de remboursements à la Réserve fédérale de New York, 2,8 milliards liés à la vente annoncée de Nan Shan Life Insurance, 2,3 milliards de réserves supplémentaires dans l'assurance et 2,7 milliards de charges liées à des crédits d'impôt inutilisables.

AIG déclare s'attendre à une poursuite de la baisse des prix dans les activités d'assurance dommages cette année. Il table sur une modeste croissance des primes en 2010, grâce aux activités internationales.

Dans l'assurance vie aux Etats-Unis, il prévoit une reprise progressive des ventes et de la collecte en 2010 et 2011, mais anticipe aussi des ventes à l'étranger inférieures aux niveaux historiques.

Le directeur général, Robert Benmosche, a intégré dans sa stratégie une réduction de la taille globale du groupe, appelé à se recentrer principalement sur l'assurance dommages et l'assurance vie aux Etats-Unis.

AIG a engagé des discussions en vue de vendre sa filiale American Life Insurance (Alico) à MetLife (MET.N) mais la conclusion de l'opération a été retardée par des problèmes de fiscalité.

Le groupe prépare parallèlement l'introduction en Bourse de de sa filiale asiatique d'assurance vie American International Assurance (AIA).

Paritosh Bansal, Marc Angrand et Gwénaëlle Barzic pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below