26 février 2010 / 11:20 / il y a 8 ans

LEAD 1 Eiffarie (APRR) contraint de renforcer ses fonds propres

* Les agences de notation ont durci leurs critères

* E320 mlns de nouveaux fonds propres nécessaires à terme

* Les discussions avec Macquarie toujours en cours

par Gilles Guillaume

PARIS, 26 février (Reuters) - Les fonds propres d‘Eiffarie, maison mère d‘APRR APRR.PA, devront être renforcés dans les prochains mois si l‘ensemble Eiffarie/APRR veut conserver ses notes crédit actuelles, a déclaré vendredi le PDG d‘Eiffage (FOUG.PA), Jean-François Roverato.

Le consortium Eiffarie est détenu à 50% plus une action par le groupe français de BTP et de concessions, et à 50% moins une action par le groupe australien d‘investissement Macquarie MGQ.AX. Le tandem a été choisi par l’État français fin 2005 lors de la privation des Autoroutes Paris Rhin Rhône.

“Aujourd‘hui, les agences de rating nous disent que ce serait bien de renforcer la part de fonds propres que nous avons dans APRR et sa maison mère Eiffarie”, a indiqué Jean-François Roverato au cours d‘une conférence de presse. “Nous avons un rating BBB-, qui est investment grade, et il nous paraît très important de le maintenir.”

Le PDG d‘Eiffage ajoute que les agences, qui se satisfaisaient jusqu‘ici d‘une sécurité de 10% par rapport aux covenants bancaires attachés à la dette d‘Autoroutes Paris Rhin Rhône et de sa maison mère, ont relevé à 15% leurs exigences.

Le représentant de l’État français au conseil d‘administration d‘APRR a lui aussi plaidé fin janvier pour un renforcement des fonds propres du concessionnaire autoroutier, a a poursuivi Jean-François Roverato.

“Cela nous conduira progressivement à augmenter les fonds propres de Financière Eiffarie de 400 millions d‘euros”, a-t-il expliqué. “Sur les 400 millions, on en a déjà fait une partie, une augmentation de capital de 80 millions l’été dernier, mais il nous en reste.”

Eiffage est toujours en discussion avec son partenaire australien.

“Pour l‘instant, nous n‘avons pas encore convaincu Macquarie de mettre de l‘argent dès le mois de juin”, a précisé Jean-François Roverato, faisant référence à la prochaine échéance bancaire. “A long terme, il est probable qu‘on sera amené à injecter 320 millions d‘euros dans Financière Eiffarie.”

La dette d‘APRR et de sa maison mère, qui détient 81,5% du concessionnaire, se monte actuellement à un peu plus de 11 milliards d‘euros.

Édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below