ENCADRE Crédit agricole SA - Georges Pauget tire sa révérence

jeudi 25 février 2010 15h26
 

PARIS, 25 février (Reuters) - Georges Pauget, qui présentait jeudi pour la dernière fois les résultats de Crédit agricole SA (CAGR.PA: Cotation), s'apprête à tirer sa révérence et à céder sa place à la tête du véhicule coté de la banque verte à Jean-Paul Chifflet à compter du 1er mars.

Après de longs mois de querelles internes, le Crédit agricole a fini par officialiser en novembre le remplacement du directeur général Georges Pauget que beaucoup de patrons de caisses régionales tenaient pour responsable des dérives de la banques dans les activités de marché et le développement à l'international. (voir [ID:nLA700421])

Après avoir engagé en 2008 une réorganisation de Calyon - devenu en janvier Crédit agricole CIB - plombé par les pertes liées à la crise du subprime, le groupe s'est attelé à la restructuration de sa filiale grecque Emporiki CBGr.AT, rachetée en 2006, pour la voir renouer avec les bénéfices d'ici fin 2011.

Présenté comme un "pur produit" des banques régionales, Jean-Paul Chifflet incarne la ligne dure du Crédit agricole, celle attachée à la banque de détail et au terroir. Et sa nomination est pressentie comme un prélude à un remaniement de l'état-major de la banque. [ID:nL9419671]

"Il laisse l'image d'un homme rigoureux, d'un homme conceptuel, d'un homme qui ne fait confiance qu'à son raisonnement, d'un homme qui refuse la facilité", a déclaré lors d'une conférence de presse René Carron, le président de Crédit agricole SA (CASA) dans un hommage à Georges Pauget.

"Je crois aussi que le système bancaire français a bénéficié de son engagement, de sa rigueur et de sa compétence", a encore dit René Carron, dont le mandat à la présidence de CASA arrive à échéance en mai. Il devrait être remplacé par Jean-Marie Sander, l'actuel président de la Fédération nationale du Crédit agricole (FNCA).

En plus du poste de directeur général qu'il occupait depuis septembre 2005, Georges Pauget a été le président de la Fédération bancaire française (FBF) de septembre 2008 à août 2009, au plus fort de la crise financière internationale.

Interrogé début février sur le remplacement de Georges Pauget par Jean-Paul Chifflet, Pascal Célérier, directeur général du Crédit agricole d'Ile-de-France s'était refusé à tout commentaire sur les deux hommes.

"Je suis très heureux qu'il y ait un renouvellement et un rajeunissement des équipes du Crédit agricole. Il y a une relève de génération qui me paraît être un signe extrêmement positif", avait-il simplement déclaré lors d'une conférence de presse.

Le Crédit agricole a fait état jeudi d'un bénéfice de 4,69 milliards d'euros en 2009 et estime que la banque a eu un bon début d'année 2010. ([ID:nLDE61N1H4])

(Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez)