February 25, 2010 / 5:30 PM / 7 years ago

LEAD 2 Eiffage-CA encore stable en 2010, rebond possible en 2011

5 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice net PDG en baisse de 35,1% à 190 mlns d'euros

* Dividende inchangé à 1,20 euro

* Carnet de commandes en baisse de 5% à 9,88 mds d'euros

* Eiffage prévoit un CA 2010 stable

(Actualisé avec précisions et commentaires d'analystes)

PARIS, 25 février (Reuters) - Eiffage (FOUG.PA) s'attend à une deuxième année de stagnation de son chiffre d'affaires en 2010, mais estime pouvoir renouer avec la croissance dès 2011.

Avec un carnet de commandes de 9,88 milliards d'euros et la perspective de grands travaux publics de relance, le huitième groupe européen de BTP et de concessions table sur un chiffre d'affaires stable à 13,3 milliards d'euros, tout comme en 2009.

"La participation du groupe aux grandes consultations pour de nouveaux PPP (partenariat public-privé) et concessions en France et en Europe devrait déboucher sur de nouveaux et importants chantiers qui s'ajouteront, à échéance d'un à deux ans, à un carnet de commandes toujours élevé en 2009, à 9,88 milliards d'euros, permettant de prévoir un chiffre d'affaires consolidé stable à 13,3 milliards pour 2010", déclare Eiffage.

"Ainsi, Eiffage peut anticiper, à l'issue de la période de morosité économique traversée, un nouveau cycle de croissance dans tous ses métiers", poursuit la société dans un communiqué.

Eiffage avait annoncé au début du mois être parvenu à stabiliser son chiffre d'affaires en 2009 grâce à un rebond de son activité au quatrième trimestre, notamment en France et dans les concessions, qui représentent 14,4% du chiffre d'affaires.

Strategie Pertinente

Le groupe annonce un bénéfice net PDG en baisse de 35,1% à 190 millions d'euros et un résultat opérationnel courant en baisse de 7,3% à 1,017 milliard, grâce à la bonne contribution des concessions qui a partiellement compensé le repli, de 4,1% à 3,1% de sa marge dans la construction.

Il ne fait aucune prévision de résultats sur 2010 et propose un dividende net inchangé à 1,20 euro au titre de 2009.

La société estime que ses résultats "confirment la pertinence" du développement du groupe dans les concessions depuis douze ans, une stratégie qu'il va poursuivre en 2010.

La trésorerie nette des branches travaux et de la holding a diminué de près de moitié tout en restant très excédentaire à 488 millions d'euros, ce qui met le groupe en position de saisir d'éventuelles opportunités de croissance et de poursuivre sa stratégie de développement dans les concessions, a-t-il dit.

En 2009, tout en réduisant fortement sa croissance externe, Eiffage a investi 1,15 milliard d'euros dans cette activité.

Le groupe est propriétaire du réseau autoroutier APRR (Autoroutes Paris Rhin Rhône) APRR.PA. La filiale a annoncé mercredi soir un résultat net en hausse de 12,1% mais souligné qu'après la reprise du trafic de voitures observée depuis l'été dernier, la principale inconnue pour 2010 restait l'évolution du trafic de poids lourds, le plus affecté par la récession.

Le PDG d'Eiffage, Jean-François Roverato, a dit plusieurs fois que l'année 2010 serait une année de transition difficile pour la construction avant que les grands travaux des plans de relance ne produisent leur plein effet, peut-être dès 2011.

Les concurrents Vinci (SGEF.PA) et Bouygues (BOUY.PA) publieront leurs résultats annuels respectivement mardi et mercredi prochains.

Juliette Rouillon, Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez et Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below