BAT perçoit des signes d'amélioration de la conjoncture

jeudi 25 février 2010 09h42
 

LONDRES, 25 février (Reuters) - British American Tobacco (BATS.L: Cotation), le deuxième cigarettier mondial, a égalé le consensus en dégageant un bénéfice annuel en hausse de 19% et il décèle des signes de reprise de l'économie mondiale.

Le fabricant des cigarettes Kent, Dunhill, Lucky Strike et Pall Mall a profité de hausses des prix, d'acquisitions et d'une livre affaiblie, autant d'éléments qui ont compensé une baisse des volumes notamment.

Le bénéfice par action ajusté après dilution est de 153 pence (1,74 euro) par action, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait 152,6 pence et que BAT lui-même avait produit un consensus de 152,9p.

"Il y a des signes d'amélioration de l'économie mondiale encore que le chômage, qui a une influence importante sur nos affaires, risque de continuer à augmenter dans les marchés développés", déclare le président Richard Burrows dans un communiqué.

Les volumes de cigarettes ont diminué de 3% en 2009 mais les ventes de cigarettes les plus chères de ses quatre marques haut de gamme ont augmenté de 4%.

Les comptes de BAT ont tiré parti de l'acquisition du turc Tekel et du danois ST en 2008 et de l'indonésien PT Bentoel en 2009.

Le chiffre d'affaires et résultat d'exploitation annuels ont augmenté de 17% et 20% respectivement mais si l'on fait abstraction des effets de change, la croissance revient à 10% dans les deux cas.

Le dividende annuel, fixé à 65% du résultat, augmente de 19% à 99,5p.

(Clara Ferreira-Marques et Steve Slater, version française Wilfrid Exbrayat)