Telecom Italia repousse ses résultats en raison d'une enquête

jeudi 25 février 2010 08h47
 

MILAN, 25 février (Reuters) - Telecom Italia SpA (TLIT.MI: Cotation) a annoncé jeudi qu'il repoussait la publication de ses résultats annuels, initialement prévue ce jeudi, sa filiale Sparkle étant visée par une enquête pour blanchiment d'argent.

Le groupe italien de télécoms va demander à son conseil d'administration de retarder la validation des résultats ainsi que l'actualisation du plan stratégique sur trois ans jusqu'à la prochaine réunion du conseil d'administration prévue le 25 mars, indique Telecom Italia dans un communiqué publié mercredi soir.

Le conseil d'administration va également repousser la convocation d'une assemblée générale des actionnaires.

Le numéro cinq européen de la téléphonie doit tenir une conférence de presse dans la journée à 16h30 GMT.

Les autorités italiennes ont saisi mercredi environ 300 millions d'euros de crédits et de liquidités appartenant à Sparkle dans le cadre d'une vaste enquête pour blanchiment d'argent impliquant la filiale de Telecom Italia ainsi que Fastweb SpA FWB.MI, deuxième fournisseur d'accès au haut débit en Italie.

Selon le parquet, de l'argent a été blanchi via l'acquisition et la vente de services internationaux fictifs de téléphonie entre 2003 et 2006 sans que les dirigeants des deux sociétés n'en aient eu connaissance.

Une audience est programmée devant les tribunaux le 2 mars.

Telecom Italia avait tenté de vendre Sparkle dans le cadre de son programme de réduction de la dette.

(Ian Simpson, version française Gwénaelle Barzic)