Heineken et Carlsberg prévoient encore une année difficile

mardi 23 février 2010 11h10
 

BRUXELLES/COPENHAGUE, 23 février (Reuters) - Heineken (HEIN.AS: Cotation) et Carlsberg (CARLb.CO: Cotation) ont tous deux indiqué mardi s'attendre à une année 2010 difficile en raison, notamment, d'une baisse de la consommation liée au marasme économique.

Les deux brasseurs ont néanmoins publié des résultats globalement conformes aux attentes et Carlsberg a relevé sa prévision de marge opérationnelle à moyen terme, ce qui fait grimper le titre en Bourse.

Vers 9h50 GMT, le titre Carlsberg était en tête des hausses de l'indice de la Bourse de Copenhague avec un bond de 8%.

L'action Heineken progressait pour sa part de 2,6%.

"L'environnement économique mondial va continuer d'entraîner une diminution de la consommation de bière et une baisse de l'activité dans un certain nombre de régions en 2010", prévient Heineken dans un communiqué.

Le brasseur néerlandais, numéro trois mondial avec les marques Heineken et Amstel notamment, a fait état d'un bénéfice annuel avant intérêts, impôts et exceptionnels (Ebit) en hausse de 14% à périmètre comparable, à 2,095 milliards d'euros, contre 2,10 milliards attendus par les analystes interrogés par Reuters.

Ses volumes de bière ont pourtant reculé de 5,4% mais un effet mix/prix favorable a permis de limiter la baisse du chiffre d'affaires à 0,2%. Les réductions de coûts expliquent ainsi la progression du bénéfice.

Heineken, qui a indiqué que les hausses de prix seraient cette année "bien inférieures" à celles de 2009, a d'ailleurs annoncé qu'il allait poursuivre son programme de réduction de coûts lancé l'an dernier dans toutes ses activités et qui a déjà permis d'économiser 155 millions d'euros en 2009.

Pour autant, la hausse des coûts de l'énergie et du marketing pourrait compenser cette année une baisse probable de ceux des matières premières, notamment des prix de l'orge.   Suite...