CONSENSUS Crédit agricole-Bénéfice net attendu à E476 mlns au T4

lundi 22 février 2010 17h09
 

 PARIS, 22 février (Reuters) - Crédit agricole SA (CAGR.PA: Cotation).
Résultats consolidés du 4e trimestre 2009 (en millions d'euros).
 Date et heure de publication: jeudi 25 février à 07h00.
 Conférence de presse à 11h00.
 
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters:
11
 
          RNPDG      RBE      PNB     coûts     risque   SME*
 moyenne      476      1.587    4.690    -3.103    -1.192    257
 médiane      467      1.561    4.743    -3.101    -1.192    256
 plus haute   706      1.837    4.944    -2.999    -1.077    403
 plus basse   332      1.269    4.444    -3.235    -1.351    177
----------------------------------------------------------------
 T4 2008     -309      1.452    4.598    -3.146    -1.614    -27
 Variation (moyenne) 
            --      +9,3%    +2%      -1,4%     -26,2%     --
 
 (*) Sociétés mises en équivalence, à savoir pour l'essentiel
les caisses régionales du Crédit agricole, qui sont consolidées
à 25%, et les banques étrangères dans lesquelles Crédit agricole
SA a une participation minoritaire ou significative mais pas
majoritaire.
 
 ACTIVITÉ : Véhicule coté du groupe Crédit agricole, premier
réseau bancaire français, détenu à près de 55% par les caisses
régionales.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DU GROUPE:
 * Lors d'un forum organisé mi-novembre par Reuters sur le
secteur bancaire, Georges Pauget, le directeur général de Crédit
agricole SA, a indiqué que la banque anticipait une "croissance
continue" de son produit net bancaire dans la banque de détail
en France. 
 Georges Pauget, qui laissera son poste de DG à Jean-Paul
Chifflet à compter du 1er mars, a également fait savoir que
Calyon, la banque de financement et d'investissement du Crédit
agricole, redeviendrait bénéficiaire au T4 2009 ou début 2010.
(voir [ID:nLG398950])
 * Le Crédit agricole s'est fixé comme objectif de ramener
les comptes de sa filiale grecque Emporiki CBGr.AT dans le
vert fin 2011. [ID:nL7568524]
 En cours de restructuration, Emporiki a terminé l'année 2009
sur une perte nette de 582,6 millions d'euros après une perte de
491,8 millions en 2008. La banque lancera début mars une
augmentation de capital de 989,4 millions d'euros.
[ID:nLDE61H0OW] et [ID:nLDE61L0YQ]
 * Pour rassurer des investisseurs inquiets des conséquences
possibles de la nouvelle réglementation bancaire Bâle III sur
ses fonds propres, le Crédit agricole s'est dit serein,
expliquant que des solutions avaient été présentées à la
Commission bancaire sur le traitement de ses participations
minoritaires. [ID:nLDE60E02C]
 
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND : 
 1 - En moyenne, les analystes interrogés par Reuters
attendent un dividende de 0,445 euro par action au titre de
l'exercice 2009. Il avait été de 0,45 euro par action un an
auparavant.
 2 - Dans la banque de détail en France, les analystes
tablent en moyenne sur un résultat net en repli de 8% à 145,6
millions d'euros au T4 pour LCL et à un résultat net par deux à
206 millions d'euros pour les Caisses régionales.
 3 - Dans la banque de détail à l'international, pénalisée
par les pertes et les restructurations d'Emporiki, les analystes
attendent en moyenne une perte nette de 29,62 millions d'euros
contre une perte de 671 millions un an plus tôt.
 4 - Dans les services financiers spécialisés, le consensus
table en moyenne sur un résultat net de 97 millions d'euros
contre un bénéfice de 100 millions au T4 2008.
 5 - Dans la banque de financement et d'investissement, les
analystes anticipent pour Calyon une perte nette de 104 millions
d'euros contre une perte de 47 millions un an plus tôt. 
 6 - Au sein du pôle gestion d'actifs, assurance et banque
privée, le bénéfice net est attendu en hausse de 56% à 424
millions d'euros. Le Crédit agricole a lancé en début d'année
Amundi, sa coentreprise de gestion d'actifs avec la Société
générale (SOGN.PA: Cotation).
 7 - La gestion pour compte propre devrait de son côté
afficher une perte nette de 218 millions d'euros au T4, selon la
moyenne des prévisions, contre une perte de 221 millions à la
même période un an plus tôt.
 8 - Les analystes espèrent également de la direction du
Crédit agricole de plus amples commentaires et des
éclaircissements sur les enjeux pour la banque des travaux du
comité de Bâle sur les fonds propres bancaires.
 9 - Le marché attend aussi des précisions sur l'accord
trouvé avec les autorités italiennes de la concurrence sur sa
participation de 5,8% dans Intesa Sanpaolo (ISP.MI: Cotation) et les
conséquences comptables de la dissolution du pacte
d'actionnaires avec l'assureur italien Generali (GASI.MI: Cotation).
 
 A la Bourse de Paris, l'action Crédit agricole SA a perdu
près de 12% depuis le début de l'année et sous-performe du coup
l'indice sectoriel DJ Stoxx  des banques européennes, en
repli de 5,4% depuis le 1er janvier. 
 La capitalisation boursière de la banque ressort à environ
25 milliards d'euros derrière BNP Paribas (BNPP.PA: Cotation) (64
milliards) et Société générale (30 milliards).
 (Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez)