18 février 2010 / 19:25 / il y a 8 ans

LEAD 2 Thales prévoit une baisse des commandes en 2010

* Perte nette 2009 à E128 mlns, marge opérationnelle à 1,2%

* Charge de E535 mlns relative aux difficultés programmes

* Dividende à 0,5 euro par action

(Actualisé avec détails)

PARIS, 18 février (Reuters) - Thales (TCFP.PA) a déclaré jeudi qu‘il anticipait une nouvelle baisse de ses prises de commandes cette année après avoir publié des résultats 2009 inférieurs aux attentes et marqués par des difficultés sur plusieurs grands programmes.

Le spécialiste de l’électronique de défense a dû faire face à des problèmes d‘exécution, dans ses branches aéronautique et sécurité notamment, lesquels se sont traduits dans ses comptes par une charge de 535 millions d‘euros.

“Les pressions budgétaires croissantes dans ses principaux pays domestiques pourraient exposer le groupe à un repli de ses prises de commandes en 2010, avec un ratio de book-to-bill sensiblement inférieur à 1”, explique Thales dans un communiqué.

En 2009, les prises de commandes, indicateur avancé des ventes futures, ont reculé de 3% à 13,93 milliards d‘euros. “Thales retient l‘hypothèse d‘un taux de résultat opérationnel courant (après restructurations) entre 3 et 4% (du chiffre d‘affaires, ndlr) cette année compte tenu d‘une conjoncture toujours défavorable dans le transport aérien et dans certaines autres activités civiles”, ajoute l‘entreprise.

PROBASIS

Le résultat opérationnel courant après restructurations de Thales a totalisé 151 millions d‘euros l‘an dernier, à comparer à 877 millions d‘euros en 2008. La perte nette est ressortie à 128 millions d‘euros, contre un bénéfice de 650 millions un an plus tôt, tandis que le chiffre d‘affaires a progressé de 2% à 12,88 milliards d‘euros. Les analystes du consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipaient en moyenne un résultat opérationnel de 449,3 millions d‘euros, un résultat net de 238 millions et un chiffre d‘affaires de 12,83 milliards.

Lors de la présentation de ses résultats semestriels le 27 juillet, Thales avait renoncé à ses objectifs 2009, notamment en raison de problèmes rencontrés sur le programme d‘avion de transport militaire A400M géré par EADS EAD.PA. (Plus de détails, cliquer sur [ID:nLQ725099])

En début d‘exercice, le groupe visait une croissance de son chiffre d‘affaires comprise entre 3 et 5% et un résultat opérationnel courant équivalent ou supérieur à celui de 2008 (6,9% du C.A.).

Le 10 novembre, la société lançait un nouvel avertissement sur résultats et prévenait que des charges viendraient affecter sa marge au second semestre. (voir [ID:nLA465902]).

Thales, contrôlé à 26% depuis mai dernier par Dassault Aviation (AVMD.PA), a décidé en décembre de simplifier son organisation et espère ainsi économiser 1,3 milliard d‘euros d‘ici à 2014 grâce à la mise en oeuvre d‘un plan baptisé “Probasis”.

L‘action Thales a clôturé inchangée (-0,01% à 33,71 euros) jeudi à la Bourse de Paris avant la publication de ces chiffres.

Le numéro un européen du secteur, le britannique BAE Systems (BAES.L), a fait état dans la matinée d‘un bénéfice annuel en hausse de 15% et d‘un programme de rachat d‘actions. (Voir [ID:nLDE61H0HL])

Le conseil d‘administration de Thales proposera le versement d‘un dividende de 0,5 euro par action au titre de 2009. En 2008, les actionnaires avaient été récompensés à hauteur de 1,05 euro par titre.

Matthias Blamont, Tim Hepher, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below