Grèce - Emporiki creuse sa perte en 2009, provisions en hausse

jeudi 18 février 2010 11h21
 

ATHENES, 18 février (Reuters) - Emporiki Bank CBGr.AT, filiale grecque de Crédit agricole (CAGR.PA: Cotation), a fait état jeudi d'une aggravation de sa perte en 2009, sous le coup d'une hausse des provisions pour créances douteuses, tout en disant ne pas prévoir de retour aux bénéfices avant 2011.

Première des banques grecques à publier ses résultats, Emporiki a accusé une perte nette de 582,6 millions d'euros pour l'ensemble de 2008 contre une perte de 491,8 millions en 2008.

Le groupe a précisé que ses provisions pour pertes sur crédit avaient augmenté de 35,4% à 658,4 millions d'euros.

Cette forte hausse s'explique à la fois par la détérioration de l'économie grecque et par l'alignement de la gestion des risques sur les standards retenus par sa maison mère française.

"Emporiki évolue conformément au plan de restructuration et de développement pour la période 2009-2013, selon lequel la banque renouera avec les bénéfices en 2011", déclare Alain Strub, directeur général de la banque, cité dans un communiqué.

Crédit agricole a prévu de souscrire pleinement à l'augmentation de capital d'un milliard d'euros de sa filiale, opération destinée à renforcer ses liquidités et ses ratios en matière de fonds propres.

Ajusté des dépréciations, le portefeuille de crédits d'Emporiki a reculé à 22,7 milliards d'euros tandis que les dépôts ont baissé de 16% en 2009 par rapport à 2008, à 14,9 milliards.

Sur le seul quatrième trimestre 2009, la perte nette est ressortie à 110,5 millions d'euros.

(George Georgiopoulos, version française Benoit Van Overstraeten, édité par Dominique Rodriguez)