TomTom bondit en Bourse après des résultats meilleurs qu'attendu

jeudi 18 février 2010 09h55
 

AMSTERDAM, 18 février (Reuters) - TomTom (TOM2.AS: Cotation), le spécialiste néerlandais des terminaux de navigation routière, est en forte hausse en Bourse jeudi malgré une baisse à deux chiffres de son bénéfice et de son chiffre d'affaires en 2009, les résultats du quatrième trimestre ayant dépassé les attentes.

Le titre gagnait 7,16% à 5,8230 euros à 8h50 GMT alors que l'indice DJ Stoxx paneuropéen des valeurs technologiques progressait de 0,3%.

Le directeur général, Harold Goddijn, a assuré que le groupe n'avait pour l'instant pas ressenti l'impact de la décision de Nokia NOK1V.HE et Google (GOOG.O: Cotation) de rendre gratuit les logiciels de navigation routière disponibles sur leurs "smartphones".

"Le secteur dans lequel nous opérons connaît une évolution importante. De plus en plus, les cartes numériques sont déployées dans la bataille pour les écrans de téléphones mobiles (...) Nous constatons que cela a pour l'instant un impact limité sur nos flux de chiffre d'affaires", a dit Harold Goddijn dans un communiqué. L'action TomTom a perdu près de 50% de sa valeur depuis l'annonce par Google de la mise à disposition gratuite de logiciels de navigation routière.

En 2009, le chiffre d'affaires de TomTom a diminué de 15% et son bénéfice net a reculé de 34%, hors impact de l'amortissement de survaleur lié au rachat de Tele Atlas pour 2,9 milliards d'euros.

Le quatrième trimestre de l'année s'est soldé par un bénéfice net hors exceptionnels de 75 millions d'euros alors que les analystes anticipaient un résultat de 44 millions, la plus haute de leurs estimations étant de 65 millions.

La société avait affiché une croissance à deux chiffres de ses résultats jusqu'en 2008, exercice durant lequel elle est passée dans le rouge.

Pour 2010, TomTom anticipe une stabilité de son chiffre d'affaires et de son bénéfice par action par rapport à 2009.

"Cela semble prudent", estime Martijn den Drijver, analyste de SNS Securities.

(Harro ten Wolde, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)