18 février 2010 / 06:43 / il y a 8 ans

LEAD 4 Technip-Une charge plombe 2009, CA et marge 2010 en recul

* Résultat net 2009 légèrement inférieur aux attentes

* CA groupe et marge du Subsea attendus en baisse en 2010

* Possible accélération des décisions des clients au S2

* Le titre baisse

(Actualisé avec conférence de presse)

par Benjamin Mallet

PARIS, 18 février (Reuters) - Technip TECF.PA a publié jeudi des résultats 2009 pénalisés par une provision pour une affaire de corruption au Nigeria et a souligné que ses ventes et la marge de son segment Subsea devraient reculer en 2010.

Le spécialiste des équipements pétroliers et gaziers vise pour 2010 un chiffre d‘affaires d‘environ 5,9 à 6,1 milliards d‘euros, avec des ventes du Subsea (infrastructures sous-marines) d‘environ 2,6 à 2,7 milliards, un taux de marge de ce secteur supérieur à 15% et une marge Onshore/Offshore stable.

“On pourrait assister à une accélération des décisions finales d‘investissement durant le second semestre de cette année”, a précisé Technip, soulignant que pour 2010 et au-delà des insuffisances finiraient par apparaître en termes de réserves et de production, notamment pour le pétrole.

“Il y aura peut-être des opportunités, soit pour augmenter, soit pour améliorer nos actifs et notre flotte. La partie logistique, en particulier au Brésil, est importante aussi et peut amener des acquisitions d‘actifs (...). Nous gardons les yeux ouverts mais on est plus focalisés sur la bonne exécution de notre carnet de commandes”, a en outre déclaré Thierry Pilenko, PDG de Technip, lors d‘une conférence de presse.

Plusieurs analystes ont estimé que les résultats du groupe étaient de bonne facture et conformes aux attentes mais que ses prévisions étaient “prudentes”, certains soulignant que les perspectives ne contiennent aucune bonne surprise.

Vers 12h25, le titre reculait de 3,05% à 52,52 euros alors que le CAC 40 perdait 0,29%.

Le résultat net de Technip a atteint 170,4 millions d‘euros en 2009 (-62,0%), contre 176 millions attendus par les analystes, en raison notamment d‘une provision de 245 millions en vue d‘un règlement des litiges aux Etats-Unis concernant une affaire de corruption présumée au Nigeria. (voir [ID:nLDE61B03Y])

Le groupe a enregistré un résultat opérationnel courant de 676,7 millions (+3,0%), un Ebitda de 900,8 millions (+6,5%) et un chiffre d‘affaires de 6.456 millions (-13,7%). Il avait déjà annoncé vendredi dernier ses prévisions de résultat opérationnel courant et de chiffre d‘affaires, qui étaient ressortis au-dessus du consensus.

MARGE “RECORD” EN 2009

Sa marge opérationnelle courante s’établit à un “niveau record” de 10,5% contre 8,8% en 2008.

Technip propose un dividende de 1,35 euro par action au titre de 2009 (+12,5%), contre 1,29 attendu par les analystes.

Conformément à ce que Technip avait également annoncé vendredi, ses prises de commandes ont atteint 1.934 millions d‘euros au quatrième trimestre, contre 1.203 millions au quatrième trimestre 2008.

A fin décembre, son carnet de commandes s’élevait à 8.018 millions d‘euros, contre 7.541 millions à la fin du troisième trimestre 2009 et 7.208 millions d‘euros à fin 2008. Environ 56% du carnet de commandes devrait s’écouler en 2010.

Evoquant ses perpectives par marchés, Technip a indiqué que la mer du Nord “pourrait enregistrer un rebond”, tandis que le niveau d‘activité et d‘appels d‘offres au Nigeria continue d’être affecté par “les incertitudes politiques” et que l‘Angola “pourrait attribuer quelques projets en 2010”.

Sur le segment Onshore, l‘Amérique du Nord “pourrait voir un certain regain d‘intérêt pour les projets dans les sables bitumineux au Canada”, tandis que le marché aval aux Etats-Unis restera pénalisé par des problèmes de surcapacité, notamment dans le raffinage.

Le groupe a également estimé que l‘activité en mer très profonde devrait rester robuste dans le golfe du Mexique et qu‘une activité “soutenue” était également attendue au Brésil. Au Moyen-Orient, le marché “restera dynamique aux Emirats arabes unis, en Arabie saoudite et, dans une moindre mesure, au Qatar”.

Par activités, le Subsea a enregistré une marge opérationnelle courante de 18,6% contre 19,5% en 2008 - et contre un objectif de marge “tendant vers 18%” -, tandis que la marge combinée des segments Offshore et Onshore s‘est élevée à 5,3% contre 4,0% et un objectif de marge “en amélioration”.

Au 31 décembre, la trésorerie nette de Technip s’élevait à 1.784 millions d‘euros, contre 1.645 millions à fin 2008. Le groupe a investi 424 millions en 2009 et ses dépenses d‘investissements devraient atteindre 400 millions environ en 2010.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below