ENCADRE Les traders de BNP se partageront E500 millions de bonus

mercredi 17 février 2010 14h10
 

PARIS, 17 février (Reuters) - BNP Paribas (BNPP.PA: Cotation), à l'origine du tollé l'été dernier sur le retour des bonus des traders, a indiqué mercredi qu'elle verserait en 2010 une enveloppe de 500 millions d'euros à ses opérateurs de marché au titre de l'exercice 2009.

La banque française, qui est la première à publier ses résultats 2009, a précisé lors d'une conférence de presse que ce montant représentait un bonus moyen de 125.000 euros par trader. BNP Paribas emploie environ 4.000 opérateurs de marché.

Pour l'année 2009, le ratio de rémunération - rapport entre les rémunérations et les revenus - de la banque de financement et d'investissement de BNP Paribas ressort du coup à 27,7% contre environ 40% les années précédentes.

"C'est le plus bas de la profession parmi les banques qui ont déjà publié leurs résultats", s'est félicité Georges Chodron de Courcel, le directeur général délégué de la banque.

Ce ratio de rémunération est par exemple de 38% chez le britannique Barclays (BARC.L: Cotation) et de 44% chez l'américain Goldman Sachs (GS.N: Cotation).

L'indignation provoquée dans l'opinion publique par le retour des bonus bancaires avait amené le chef de l'Etat Nicolas Sarkozy et le gouvernement français à intervenir pour encadrer les politiques de rémunération des traders, portant le sujet à l'ordre du jour du G20. (voir [ID:nLP82594] et [ID:nLP516230])

Suivant l'exemple britannique, le gouvernement a ensuite décidé de taxer à hauteur de 50% les bonus versés en 2010 qui dépasseront 27.500 euros. [ID:nLDE5BF11U]

Interrogé sur le coût des taxations, Baudouin Prot, le directeur de BNP Paribas, a indiqué que les taxes britannique et française sur les bonus coûteraient 250 millions d'euros cette année au groupe.

La banque a publié mercredi des résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre 2009 grâce à des provisions pour risque de crédit moins importantes qu'attendu.   Suite...