SALON Genève/Auto-Dernier grand salon avant la rechute du marché

lundi 1 mars 2010 16h45
 

* L'incertitude sur la deuxième partie de l'année devrait persister à Genève

* Après un Francfort "électrique", l'hybride tiendra la vedette en Suisse

par Gilles Guillaume et Helen Massy-Beresford

PARIS, 1er mars (Reuters) - Le salon de l'automobile de Genève, qui ouvrira ses portes jeudi, est le dernier grand rendez-vous professionnel du secteur avant la rechute des ventes redoutée en Europe avec la fin des primes à la casse.

Les immatriculations de voitures neuves en France ont encore grimpé de 17,8% en février [ID:nLDE620116], portant toujours la marque des commandes qui se sont bousculées en fin d'année dernière pour profiter de la prime de 1.000 euros. Ce type d'aide va continuer de s'étioler tout au long de l'année sur un marché automobile européen qui risque de connaître en 2010 une nouvelle contraction de l'ordre de 10%.

"L'incertitude qui entoure la fin de l'année est toujours là, le marché français résiste bien mais la situation est plus complexe au niveau européen", résume François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

"Dans ce contexte, le salon de Genève sera particulièrement intéressant car il y aura beaucoup de nouveaux modèles importants pour un éventuel redémarrage de la demande. On verra aussi des voitures électriques et hybrides qui dépassent maintenant le simple concept puisque les gens pourront bientôt les acheter", ajoute-t-il.

Si les grands constructeurs misent sur la croissance des marchés émergents, ils réalisent toujours l'essentiel de leurs ventes dans les pays matures où le principal défi des prochaines années consistera à renouveler suffisamment la gamme pour répondre aux nouvelles attentes des automobilistes et à des normes environnementales de plus en plus strictes.   Suite...