15 février 2010 / 17:57 / il y a 8 ans

Mercialys attend un ralentissement de sa croissance en 2010

* Objectif 10% de croissance des cashflows d'exploitation et des revenus locatifs en 2010

* Respectivement +17,3% et +15,5% en 2009

* L'environnement économique reste incertain

* Dividende +14% à 1 euro

PARIS, 15 février (Reuters) - Mercialys (MERY.PA), filiale à 52% de Casino (CASP.PA), a dit lundi s'attendre à une décélération de la croissance de ses résultats en 2010 dans un environnement économique qui reste incertain, après avoir réussi à dépasser plusieurs de ses objectifs en 2009. La foncière spécialisée dans les commerces a fait état d'une hausse de 17,3% de ses cashflows d'exploitation courants en 2009, à 113,8 millions d'euros, et d'une progression de 15,5% de ses revenus locatifs sur l'année, à 134,2 millions d'euros, incluant une croissance organique des loyers facturés de 6,1%.

Mercialys avait fixé un objectif de croissance de plus de 15% des revenus locatifs et du cash flow d'exploitation courant en 2009, avec une croissance organique des loyers de plus de 5%.

"Pour la troisième année consécutive, la croissance des résultats est supérieure à 15%, résultant à la fois du travail des équipes pour extraire la valeur du portefeuille et de l'opération de croissance la plus significative (la taille du portefeuille a augmenté de près de 20%) réalisée par Mercialys depuis son introduction en Bourse", a souligné le groupe dans son communiqué de résultats, faisant référence à l'acquisition d'un portefeuille de 25 actifs auprès de Casino.

"La conjoncture de l'année 2010 pour nos activités s'annonce similaire à celle de 2009 compte tenu d'un environnement économique qui reste incertain, de signes de reprise qui tardent à venir et d'effets retards et cumuls propres à notre secteur d'activité", a ajouté Mercialys.

L'objectif pour cette année est de se rapprocher d'une croissance de 10% des revenus locatifs et des cashflows d'exploitation courants par rapport à 2009, a poursuivi le groupe, tout en précisant disposer d'ores et déjà d'une croissance "embarquée" des revenus locatifs 2010 estimée à 6,3%.

Le directeur général délégué de Mercialys, Géry Robert-Ambroix, avait annoncé mi-décembre, lors du Forum Reuters de l'immobilier coté, une croissance organique plus modeste en 2010 qu'en 2009.

L'actif net réévalué (ANR) de la société ressortait à 26,78 euros par action au 31 décembre 2009, contre 26,28 euros fin juin et contre 27,00 fin 2008.

La société foncière propose un dividende net d'un euro par action, contre 0,92 euro distribué au titre de 2008.

Mercialys, dont la capitalisation boursière s'élève à 2,3 milliards d'euros, a clôturé lundi à la Bourse de Paris en hausse de 0,79% à 24,88 euros.

Gilles Guillaume et Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below