BAE - Charge de £592 mlns après la perte d'un contrat aux USA

lundi 15 février 2010 14h11
 

LONDRES, 15 février (Reuters) - BAE Systems (BAES.L: Cotation), numéro un européen de la défense, a confirmé lundi qu'il inscrirait dans ses comptes 2009 une charge exceptionnelle de 592 millions de livres (682 millions d'euros) liée à la perte d'un contrat de fourniture de camions à l'armée américaine.

Cette dernière a confirmé vendredi l'attribution au groupe Oshkosh (OSK.N: Cotation) de ce contrat estimé à trois milliards de dollars (2,2 milliards d'euros).

Le Government Accountability Office (GAO), un organisme du Congrès comparable à la Cour des comptes française, avait demandé en décembre au Pentagone de réexaminer les différentes offres.

Les analystes d'UBS avaient estimé à 1,2 milliard de livres la charge potentielle liée à la perte de contrat pour BAE Systems.

Le groupe britannique fournissait des camions à l'armée américaine depuis 17 ans.

BAE passera par ailleurs dans ses comptes 2009, dont la publication est prévue jeudi, une charge de 450 millions de dollars liée à un règlement amiable mettant fin à des investigations sur des soupçons de corruption aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

A la Bourse de Londres, l'action BAE Systems était pratiquement inchangée en début d'après-midi à 341,9 pence, alors que l'indice FTSE 100 .FTSE gagnait 0,74%.

(Lorraine Turner, version française Marc Angrand)